Le bilan du séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie ne cesse de s’alourdir et dépassait jeudi les 15.000 morts, les chances de survie s’amenuisant deux jours après la catastrophe, et la montée des critiques en Turquie a contraint le président turc Recep Tayyip Erdogan à reconnaître des lacunes dans la réaction du gouvernement.