Monde

Déjà confrontée à la Russie, l’Otan s’inquiète désormais du « défi » que représente la Chine pour sa « sécurité » future, mais certains de ses membres, dont la France, veulent que l’Alliance reste concentrée sur l’Europe et ne s’aventure pas en Asie-Pacifique.