Culture

À l’occasion de l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain à Rabat, jusqu’au 9 octobre 2021, le Groupe Barid Al-Maghrib procède, en partenariat avec la Fondation Nationale des Musées (FNM), à l’émission d’un timbre-poste pour célébrer le premier ambassadeur de la couleur et de la lumière du Maroc, 200 ans après son départ du royaume.

Ni les adversaires les plus optimistes du PJD, niles plus pessimistes de ses partisans, ne s’attendaient à cette défaite écrasante et humiliante pour le parti, beaucoup s’attendaient, et j’étais l’un d’eux, à ce que le parti régresse de sa première position et occupe tout au plus un deuxième ou un troisième rang, mais personne ne s’attendait à un tel échec, et que le détenteur d 125 sièges aux dernières élections n’obtiendrait que treize sièges, dont neuf sur la liste régionale réservée aux femmes.

À quelques heures des élections législatives et régionales que connaît le Maroc, les partis participants s’empressent de se promouvoir, que ce soit par des promesses alléchantes, admettre les erreurs passées, ou en attaquant le concurrent et en essayant de le discréditer, tout en présentant des programmes qui ne diffèrent que très peu dans leur contenu et leur style de formulation.