Santé

Pr. Jaafar Heikel, épidémiologiste et spécialiste des maladies infectieuses, compte parmi les signataires d’une pétition lancée avant-hier contre le pass vaccinal adopté « sans délai raisonnable » et effectif dès aujourd’hui, jeudi 21 octobre. Dans cet entretien, il nous explique son incompréhension quant à une décision « injustifiée sur le plan épidémiologique » et invite le gouvernement à prendre davantage de temps pour convaincre les citoyens avec des arguments concrets. 

Le gouvernement a décidé d’exiger un pass vaccinal pour accéder à tous les lieux clos, ainsi que les administrations, et pour se déplacer entre provinces, dès demain, jeudi 21 octobre. H24Info est allé à la rencontre des Casablancais pour sonder leur avis sur cette nouvelle mesure. 

L’adoption exclusive d’un pass vaccinal exigé dès demain, jeudi 21 octobre, dans tous les lieux fermés et pour tous les déplacements entre provinces, suscite colère et indignation chez de nombreux Marocains. Un collectif citoyen a lancé hier une pétition pour appeler le gouvernement à revoir cette mesure, en instaurant « un délai de préavis ou un moratoire de deux mois » quant à son imposition.