Browsing: Chroniques

Pharmacienne de profession, passionnée d’histoire et guide bénévole aux Journées du Patrimoine de Casablanca depuis sept ans, Chama Khalil nous fait découvrir sa ville natale à travers ses histoires et ses légendes. Focus sur les monuments emblématiques de la ville blanche. Premier épisode de la série, « Sbe3tach étages », le gratte-ciel casaoui.

A quoi s’attendre en 2022 selon les experts ? Trois scenarios épidémiologiques de sortie de la pandémie. Rattrapage et rectification des erreurs de 2021 en matière d’inégalités vaccinales, des mesures barrières. Dix premières semaines difficiles. Mise au point de vaccins adaptés et de médicaments efficaces. Le pass vaccinal, contrôle aux frontières, régime de vaccination à trois doses. 2022 dans le monde et au Maroc.

Le concept d' »identités multiples » est l’un des concepts que l’on pourrait qualifier de révolutionnaire, car il établit un modèle social cohérent avec son contexte historique, et définit un réel progrès en termes de systèmes humains et de valeurs communes, auquel l’Islam ne s’oppose pas et ne résiste en aucune façon à l’atteindre, ce qui nous enlève beaucoup de mal à essayer de convaincre de l’utilité de ce modèle.

Le vice-président de la Confédération nationale du tourisme revient dans cette tribune, publiée initialement sur son blog, sur la grave crise que traverse l’industrie du tourisme dans le royaume. Une crise considérablement aggravée par la récente fermeture des frontières et le manque de soutien de l’Etat à ce secteur.

Tout le monde s’accorde à dire que chaque groupe doit avoir une identité pour mériter le concept de « nation » et de « peuple », une identité nationale qui le distingue des autres identités, donnant un sens distinct à cette rencontre humaine au sein de la carte de l’existence humaine dans son ensemble.

Avant de parler de réforme religieuse en Islam, de son histoire, de sa pratique, de son domaine, de ses difficultés et de ses défis, il faut répondre à une question importante sur laquelle tout ce qui suit est construit : pourquoi parle-t-on de réforme religieuse, et avons-nous vraiment besoin de cette réforme ? Je n’hésiterai pas à répondre oui, et que je dis que l’affaire ne peut être retardée, pour plusieurs raisons différentes.