Notre chroniqueur Abdellah Tourabi revient non sans ironie sur les polémiques à répétition provoquées par des publications sur les réseaux sociaux. 
Tribune. La présidente du Conseil national des Droits de l'Homme, Amina Bouayach, signe, ce 1er août, une tribune dans laquelle elle revient sur la polémique née suite à ses propos sur l'absence de "détenus politiques au Maroc". Elle livre ainsi son éclairage sur la situation des détenus du Hirak et de Jerada. 
La RAM, les ailes du Maroc, est un établissement public de portée stratégique. Avec soixante ans d’expérience derrière elle, elle a au fil des années acquis un rôle d’outil diplomatique, politique, et économique de première importance.
Cette année, le Maroc était présent en force avec deux films sélectionnés : Adam de Myriam Touzani et Le Miracle du Saint Inconnu d'Alaa Eddine Aljem.
C’était il y a quarante ans. En février 1979, devant le regard médusé du monde entier, se déroulait l’acte final de la Révolution iranienne. Après des mois de manifestations, de grèves et des milliers de morts, le puissant régime du Shah Mohamed Reza Pahlavi s’effondrait. L’Ayatollah Khomeiny, un obscur imam chiite,  s’emparait du pouvoir et fondait une république théocratique.
Les rencontres littéraires de Nouakchott se sont déroulées du 19 janvier au 27 janvier. Il s'agissait de la 9 ème édition sous le thème : Le prix, le songe... Comme l’a souligné  son directeur Bios Diallo, elles ont réaffirmé la nécessité de la littérature  dans l’existence, non seulement d’un pays mais de tout un chacun. 
Pour un travail de recherche, et par la suite un documentaire, j’étais parti à la rencontre des familles et voisins des kamikazes qui avaient commis les attentats du 16 mai à Casablanca.
Il fallait y être pour pouvoir le croire. Samedi, la réalité a devancé la fiction, laissant la Capitale parisienne en feu et en sang.
Bon gré et surtout mal gré, on tentait de s’habituer à la saleté des wagons, à l’insalubrité des sanitaires, aux retards des trains, doux euphémisme pour ne pas dire l’absence de trains…
Volubilis du nom de cette cité archéologique romaine de la région de Meknès, mais aussi de cette fleur mauve, porteuse d'incertitude et de douce euphorie, qui fleurit même dans les climats les plus arides où elle grimpe et infiltre tout.

Casablanca
partiellement nuageux
23.1 ° C
23.9 °
22 °
83 %
2.6kmh
40 %
ven
26 °
sam
27 °
dim
28 °
lun
28 °
mar
23 °
504,813FansJ'aime
23,728SuiveursSuivre
124,000AbonnésS'abonner
X