« Vol en direct » sur Hit Radio: report du procès en appel de Momo

Publié le
Affaire du vol fictif sur Hit Radio: report du procès en appel de Momo
L'animateur de Hit Radio Mohamed Bousfiha, Alias Momo, en compagnie de son avocat au tribunal de première instance de Ain Sebaa à Casablanca. © DR.

La première audience du procès en appel de l’animateur de Hit Radio Mohamed Bousfiha, alias Momo, condamné à quatre mois de prison ferme pour « fabrication de délit de vol en direct », a été reporté ce mercredi en raison d’une grève des greffiers.

Toutes les affaires qui devaient être traitées ce mercredi 15 mai par la cour d’appel de Casablanca, y compris celles très suivie de Mohamed Bousfiha, alias Momo, ont été reportées à la semaine prochaine, à cause d’une grève des greffiers.

Pour rappel, Momo a été condamné à quatre mois de prison ferme pour « fabrication de délit de vol en direct ». En effet, l’affaire remonte au 22 mars dernier, lorsqu’un auditeur de l’émission « Momo Ramadan Show » aurait été victime d’un vol à l’arraché de son smartphone pendant qu’il discutait en direct avec l’animateur. Après le « crime », Ce dernier a décidé de lui offrir un nouveau téléphone.

La séquence a suscité la polémique. A la suite d’une enquête, les autorités compétentes ont pu identifier la victime présumée qui se prénomme « Mustapha » et prétendait s’appeler « Marwane » lors de l’appel en direct. Il s’agissait ainsi d’une histoire montée de toutes pièces entre cette personne et un amis.

Lire aussi: Procès du « vol en direct sur Hit Radio »: Momo condamné à quatre mois de prison ferme

Après avoir été poursuivi en état de liberté moyennant une caution de 100.000 dirhams, Momo a été condamné, le 9 avril dernier, à quatre mois de prison ferme tandis que « Mustapha » a pris trois mois de prison et l’autre accusé cinq mois de prison.

La cour n’a pas été convaincue par les arguments avancés par Momo et sa défense –malgré le fait que l’un de ses co-accusés l’avait « innocenté » lors de l’audience du 4 avril. Affirmant n’avoir aucun lien avec les deux autres accusés qui ont créé de toute pièce cette affaire, l’animateur a annoncé qu’il allait interjeter appel du jugement rendu à son encontre.

Lors de l’audience du 22 mai, Hit Radio, qui a apporté son soutien à son animateur, devrait se constituer partie civile dans cette affaire.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

« Vol en direct » sur Hit Radio: report du procès en appel de Momo

S'ABONNER
Partager
S'abonner