Scandale des billets du Mondial: Boudrika de nouveau convoqué par la BNPJ

Publié le
Scandale des billets du Mondial: Boudrika de nouveau convoqué par la BNPJ
© DR.

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a envoyé une convocation au président du Raja de Casablanca, Mohamed Boudrika, pour l’interroger dans le cadre de l’affaire du scandale des billets de la Coupe du monde 2022.

Décidément, l’affaire des billets du Mondial n’a pas encore livré tous ses secrets. Après que le président de l’Olympique de Safi, Mohamed El Haidaoui, a purgé une peine de huit mois de prison, tout le monde croyait que l’affaire était close. Que nenni!

Dans le cadre des enquêtes en cours sur ce dossier, conformément aux instructions directes du procureur général près la cour d’appel de Casablanca qui avait ordonné aux enquêteurs de la BNPJ d’approfondir l’enquête, ces derniers ont une nouvelle fois convoqué Mohamed Boudrika.

Ce dernier, en sa qualité de membre du comité de direction de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), avait été chargé de veiller sur la distribution gratuite des billets lors des matchs de l’équipe nationale pendant la Coupe du monde 2022 au Qatar.

En cas de non-respect de la convocation par le président déchu de l’arrondissement de Mers Sultan, à Casablanca, il est possible qu’un mandat de recherche national et international soit émis à son encontre, d’autant plus qu’il est hors du pays depuis janvier dernier.

Lire aussi. Arrondissement de Mers Sultan: Boudrika révoqué de ses fonctions

Mohamed Boudrika avait été cité lors de l’éclatement du scandale des billets du Mondial qatari à la suite de la diffusion à grande échelle d’un audio portant sur une éventuelle transaction autour des billets du match Maroc-France en demi-finale de la Coupe du monde 2022.

Dans l’audio devenu viral sur les réseaux sociaux, on entend la voix d’un «supporter» de l’équipe nationale en train de négocier le prix de deux billets à 12.000 DH. Ce supposé « client », qui nomme son interlocuteur «M. El Haidaoui», évoque le lieu de la transaction (un hôtel de Doha), et nomme aussi le président du Raja, Mohamed Boudrika.

Le Rassemblement national des indépendants, qui a déféré El Haidaoui devant sa commission de discipline à la suite de ce scandale, a expliqué dans un communiqué qu’il avait réagi «à la suite de la diffusion d’un enregistrement audio par les internautes sur les réseaux sociaux, qui pourrait être attribué au membre du parti, Mohammed El Haidaoui», soulignant que «s’il s’avère que l’audio est vérifié, ce comportement s’apparente à une insulte à l’égard de l’impressionnante image que notre équipe nationale a imprimée».

Lire aussi: Vidéo. Match France-Maroc: distribution tendue de billets gratuits pour les Marocains

Revenant à Mohamed Boudrika, il a déclaré récemment qu’il va démissionner de toutes ces fonctions sur conseil de son médecin.

Début février dernier, alors que des articles de presse annonçaient son arrestation imminente, celui-ci a affirmé avoir souffert d’un problème de santé, pour lequel il aurait subi deux opérations cardiaques à Londres. Il disait alors être en convalescence et qu’il reprendrait bientôt ses devoirs personnels, sportifs et politiques.

Quelques semaines après, il a démenti des rumeurs dont il faisait l’objet, notamment celle en relation avec sa prétendue fuite à l’étranger à cause d’une éventuelle condamnation dans le cadre d’une affaire judiciaire impliquant son groupe immobilier.

Par ailleurs, peu après avoir nié, le 22 février, faire l’objet d’un avis de recherche de la BNPJ, il a été condamné à un an de prison avec sursis assorti d’une amende de 230.500 dirhams par la chambre correctionnelle du Tribunal de première instance d’Aïn Sebaa pour émission de chèques sans provision dans une affaire en relation avec un projet immobilier.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Scandale des billets du Mondial: Boudrika de nouveau convoqué par la BNPJ

S'ABONNER
Partager
S'abonner