Transport touristique: 30% des entreprises ont déclaré faillite

transport tourstique,Covid,restrictions sanitaires,H24Info.ma,info maroc,Actu Maroc,Actualité,Actualité Maroc
Publié le

Paralysés depuis le début de la crise, les professionnels du transport touristique réclament un plan de sauvegarde de l’Etat. Selon eux, 30% des entreprises ont déclaré faillite et près de 600 sociétés sont actuellement en redressement judiciaire pour défaut paiement. 

«Désastre», ««Catastrophe», «drame», ce sont les termes qui reviennent à l’esprit des transporteurs touristiques en évoquant ce qui leur arrive depuis le début de la crise liée au Covid-19. Les milliers de PME de la filière, qui assurent plus de 500.000 emplois directs et indirects, ont été lourdement impactées par les restrictions sanitaires.

L’Organisation Démocratique du Transport touristique au Maroc et celle des restaurants et cafés, deux syndicats affiliés à l’Organisation Démocratique du Travail (ODT), évaluent les pertes à plus de 24 milliards de dirhams en 2020. Les transporteurs touristiques, alertent les syndicats, sont menacés de voir 35% de leurs parcs saisis. Selon eux, 30% des professionnels ont déclaré faillite, près de 600 entreprises sont actuellement en redressement judicaire pour défaut paiement.

Lire aussi. Tribune. Tourisme en état d’urgence

Les syndicats espèrent la mise en place d’un fonds spécial pour soutenir le secteur. Ces professionnels réclament aussi l’élaboration d’une feuille de route dotée d’une vision globale dans le cadre du nouveau modèle de développement, visant à développer l’industrie touristique nationale en coordination avec les différents intervenants.

À l’instar du secteur tout entier, les entreprises opérant dans le transport touristique seront probablement parmi les dernières à voir le bout du tunnel. Il y avait bien eu une lueur d’espoir pour cette fin d’année, mais la fermeture des frontières en novembre a finalement assombri l’horizon de la profession.

Selon la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), 40% des opérateurs du secteur ont déposé des dossiers de ce genre devant les juridictions de commerce. La plupart d’entre eux sont actuellement en situation d’insolvabilité et ne peuvent solliciter un crédit pour se relancer. Une situation qui risque de s’aggraver, pusieurs pays émetteurs de touristes sont touchés actuellement par une nouvelle vague de Covid-19.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Transport touristique: 30% des entreprises ont déclaré faillite

S'ABONNER
Partager
S'abonner