La revue de presse du mardi 5 mars

Publié le
La revue de presse de ce samedi 14 avril
© H24info

Exportations marocaines en europe: la “guerre” d’image, transition énergétique: Relifting des normes pour les prestataires de services, ramadan : les prix des fruits et légumes vont-ils augmenter ?…, voici les principaux titres de la presse nationale parue ce mardi 5 mars 2024:

L’Économiste
Exportations marocaines en europe: la “guerre” d’image

Le Maroc hausse le ton. Il ne tolère plus les attaques contre les marchandises agricoles de fruits et légumes marocains destinées au marché européen. Après les paroles, place à l’action. La Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader) a décidé de porter l’affaire en justice en Espagne. «Nous avons désigné deux avocats pour déposer une plainte au tribunal de Madrid pour destruction de biens et de marchandises marocains ainsi que pour blocage de la circulation des camions transportant les produits marocains», indique Rachid Benali, président de la Comader. Ces actes de vandalisme remontent au 27 février dernier en Catalogne. Plusieurs camions ont été saccagés. Tomates, haricots verts…ont été renversés sur la route. Des actions de destruction des produits marocains ont aussi eu lieu en janvier dernier. L’objectif de la plainte va bien au-delà du paiement des pertes financières. «Notre action en justice vise à réhabiliter l’image écornée de nos marchandises qui ont été accusées de tous les maux”, souligne Benali.

Les Inspirations Éco
Transition énergétique: relifting des normes pour les prestataires de services

Les énergies propres gagnent de plus en plus de terrain. L’adoption de la loi n°47.09 sur l’efficacité énergétique intègre les impératifs de rationalisation de la consommation énergétique sur tous les pans de la vie économique et sociale. Dans cette lignée, le projet de décret n° 2.21.1090, actuellement en cours de consultation publique, établit les normes et exigences pour les fournisseurs de services énergétiques. Le projet de décret vise à définir les conditions et exigences pour les prestataires de services énergétiques, encadrant leurs activités de manière à promouvoir une utilisation plus judicieuse des ressources énergétiques. Ces entreprises auront pour mission d’élaborer des études dans l’objectif de réduire la consommation d’énergie et de moderniser les infrastructures énergétiques, tout en proposant des solutions financières pour soutenir ces projets d’efficacité énergétique.

Le Matin
Ramadan : les prix des fruits et légumes vont-ils augmenter ?

Les Marocains sont depuis plus d’un mois soulagés de constater une baisse significative des prix des fruits et légumes. Mais à la veille du Ramadan, les craintes reprennent le dessus et les inquiétudes sur la disponibilité et les prix des produits les plus consommés pendant ce mois reviennent. La sécheresse, la spéculation et la multiplicité des intermédiaires sont autant d’éléments qui font grimper les prix des fruits et légumes. Mais durant les mois de janvier et février, les fruits et légumes étaient disponibles en grandes quantités dans les marchés et à des prix abordables, ce qui a même surpris les consommateurs et les professionnels. Toutefois, cette tendance va être éphémère. Passée cette euphorie, les prix devraient repartir à la hausse dans les 2 mois qui viennent, assure le président de la Comader, Rachid Benali.

L’Opinion
Salon international de l’agriculture: à Paris, les produits marocains du terroir font sensation 

Organisé à Paris du 24 Février au 03 mars, le Salon International de l’Agriculture (SIA) a accueilli le pavillon marocain, dans un contexte où les produits agricoles en provenance du Royaume cristallisent la colère des agriculteurs européens. Pas moins de 30 groupements de coopératives ont fait le déplacement à l’Hexagone pour exposer une palette riche et diverse d’une centaine de produits du terroir marocain provenant des 12 régions du Royaume. Argan, Safran, dattes, plantes aromatiques et médicinales… les produits nationaux ont fait bonne figure et les stands ont écoulé la majorité de leurs marchandises, malgré la campagne anti « Made in Maroc » engagée par les agriculteurs français. “Les producteurs sont très contents de cette opportunité grâce à laquelle ils ont pu vendre tous leurs produits, tout en allant à la rencontre d’un autre marché, français et international, avec de nouveaux clients”, a déclaré au journal Maria Mouline, représentante de l’Agence pour le Développement Agricole.

Al Bayane
Transport touristique: les professionnels du secteur s’insurgent contre « Vivalis » 

La Fédération nationale du transport touristique (FNTT-Maroc) hausse le ton et envisage de mener des actions militantes pour « lever l’injustice », apprend-on dans un communiqué rendu public. En fait, l’instance syndicale des professionnels du transport touristique accuse la société de crédit « Vivalis » de faire prévaloir un « égoïsme extrême » et ce sans prendre en considération les intérêts de ses partenaires ou encore du pays. La même source indique que la société « Vivalis s’est départie de tous ses engagements et promesses précédents en appliquant des décisions illégales à leur égard. Pour Mohamed Ba Mansour, président de la FNTT-Maroc «ces décisions vont à l’encontre des orientations de l’Etat», et d’ajouter «de tels agissements vont condamner plusieurs entreprises à la faillite et tuent dans l’œuf toute initiative d’investissement ».

Libération
Le Premier secrétaire fustige ceux qui tentent de pêcher en eaux troubles et cherchent à détourner l’attention de l’opinion publique de la motion de censure via de fausses accusations 

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a fustigé ceux qui tentent de pêcher en eaux troubles et cherchent à détourner l’attention de l’opinion publique de la motion de censure via de fausses accusations et l’acharnement médiatique. Lors de la séance d’ouverture des travaux du Congrès provincial USFP/Sidi Bernoussi- Sidi Moumen tenu dimanche dernier à Casablanca, le dirigeant ittihadi a balayé d’un revers de main diverses manœuvres visant à dévaloriser le rôle des partis politiques ou à faire diversion sur la motion de censure en diffusant de fausses accusations, tout en affirmant sa bonne foi quant à l’Etat de droit et que la loi est au-dessus de tout. «A toute tentative de pêcher en eaux troubles, nous répliquons en affirmant que nous sommes dans un Etat de droit et qu’il n’y a pas de crime sans un texte de loi», a précisé Driss Lachguar.

Al Akhbar
Des tonnes de dattes impropres à la consommation saisies dans la province d’Azilal

Les éléments de la Gendarmerie Royale à Azilal en coordination avec le commandement régional de la Gendarmerie Royale à Béni Mellal, continuent de faire face à la mafia des aliments impropres à la consommation. Ainsi après avoir saisi plusieurs tonnes d’huile d’olive périmée, les éléments de la Gendarmerie Royale relevant de la province d’Azilal ont saisi dans la nuit de vendredi à samedi de grandes quantités de dattes pourries. Dans le cadre des interventions réussies des éléments de la Gendarmerie Royale en application des orientations du gouvernement visant à faire face à la mafia des produits alimentaires impropres à la consommation à l’approche du mois sacré du Ramadan, une brigade de Ait Attab a réussi dans le cadre d’un contrôle judiciaire à saisir un camion transportant deux tonnes de dattes dont un échantillon prélevé a été remis pour examen et analyse à l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA). Les tests réalisés par l’ONSSA ont montré que ces dattes sont impropres à la consommation.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse du mardi 5 mars

S'ABONNER
Partager
S'abonner