Tata: après l’affaire de Tiflet, une adolescente subit le même supplice

Actu Maroc,Info Maroc,Actualités Maroc,H24Info.ma,Maroc,Tiflet,Tata,viol collectif
Publié le

Un drame du même acabit qu’à Tiflet est survenu dans la province de Tata: une adolescente de 16 ans au moment des faits a subi des viols à répétition de six hommes différents. Le procès en appel est attendu ce 31 mai. 

Condamnés seulement à un an de prison ferme en décembre dernier, les quatre agresseurs arrêtés dans l’affaire du viol collectif de Fatima Ezzahra ont déjà été remis en liberté, nous confie l’oncle de la victime, contacté par nos soins. Un cinquième agresseur est en fuite et un sixième, mineur, a passé huit mois en maison de correction.

« On veut obtenir justice »

« Ils sont de notre village. L’un d’eux est l’épicier du quartier et fait partie de la même famille », précise notre interlocuteur. « On veut obtenir justice. On demande que la sentence soit aussi lourde que celle prévue par la loi », martèle-t-il. Et d’ajouter: « Fatima Ezzahra est détruite psychologiquement, sa mère et son père aussi. Mais elle va toujours en cours au lycée ».

Lire aussi : Vidéo. Affaire de la fillette de Tiflet: le verdict est tombé

Le drame de Fatima Ezzahra s’est produit l’année dernière. Les viols répétés de six hommes l’ont conduite à une grossesse, suivie de l’accouchement d’une petite fille. L’un des agresseurs est également l’entraîneur adjoint de football féminin du club local que la victime fréquentait.

La Chambre criminelle de la Cour d’appel d’Agadir a condamné quatre des six agresseurs à une peine d’un an de prison ferme pour « attentat à la pudeur sur mineure sans violence », sur la base de l’article 484 du Code pénal.

Cette épisode n’est pas sans rappeler l’affaire du drame similaire de Tiflet qui avait donné lieu en premier jugement pour les agresseurs à une peine de deux ans de prison ferme maximum. Cette affaire a profondément choqué l’opinion publique, donnant lieu à des manifestations et pétition. En appel, le principal accusé a finalement écopé de 20 ans de prison ferme et les deux autres, dix ans.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Tata: après l’affaire de Tiflet, une adolescente subit le même supplice

S'ABONNER
Partager
S'abonner