Vidéo. Des milliers de moutons périssent en Algérie à cause de la peste, le Maroc menacé

141

En Algérie, des milliers de moutons ont péri après avoir été touchés par la peste des petits ruminants. Une situation qui inquiète les éleveurs algériens, mais aussi marocains.

A Djelfa, Béjaïa ou encore Tébessa, plusieurs éleveurs s’inquiètent de voir leur bétail succomber à la peste des petits ruminants. Des milliers de moutons ont en effet péri après avoir été contaminés. Bien que ce virus ne représente aucun danger pour les hommes, il se propage très vite chez les animaux qui vivent en contact étroit, notamment par la toux et les éternuements des animaux infectés.

Lire aussi: Deux cas de peste porcine africaine décelés en Belgique

Selon le site électronique Kifache, de nombreux cas de décès ont été enregistrés cette semaine dans la commune de Bouarfa. Il est à noter que ce virus s’était répandu au Maroc en 2008. En août dernier, plusieurs moutons avaient été décimé par la peste des petits ruminants en Tunisie. En Algérie, par contre, c’est la première fois que ce virus se propage.

Lire aussi: Épidémie de fièvre aphteuse en Algérie: le Maroc à l'abri?

Selon France24, les éleveurs se plaignent de l’absence de soutien des services sanitaires face à cette maladie.

« C’est une catastrophe. L’État est absent, nous n’avons reçu aucun soutien. Nous nous sommes rendus à la chambre de l’Agriculture, mais ils ne nous ont pas aidés. Je vais incinérer ces moutons afin que l’épidémie ne se propage pas parmi le cheptel« , confie un éleveur aux journalistes de France24.