Vidéo. Lahcen Daoudi: «Le boycott est insensé et tue l’agriculteur marocain»

Lors de son passage au dernier journal télévisé de la première chaine, Lahcen Daoudi a expliqué que le boycott asphyxie et tue les paysans marocains.
Invité du journal télévisé de la chaîne Al Aoula jeudi soir, le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, a de nouveau réagi à la campagne de boycott qui vise trois marques marocaines.
Le ministre pjdiste a pris la défense de Centrale Danone sans toutefois évoquer les autres entreprises ciblées. «J’appelle les Marocains à être vigilants et ne pas croire tout ce qui est relayé», a-t-il déclaré. Selon lui, la logique du boycott pour réduire les prix n’est pas saine et pourrait avoir des répercussions énormes sur l’économie marocaine.

«Cette logique pourrait donner un effet inverse que celui souhaité par les citoyens. La société peut quitter le Maroc et on aura tué le paysan marocain», prévient le ministre. Daoudi cite comme exemple la décision de la société de renvoyer mille salariés.
«Je demande à tous les Marocains dotés d’une intention saine d’arrêter ce boycott car il ne sert pas l’intérêt du Maroc», implore le successeur de Mohamed El Ouafa lors de son interview télévisée. Autre argument avancé par le ministre, le secteur agricole est le premier employeur au Maroc et plusieurs familles risquent de souffrir des effets de cette campagne.
«L’économie marocaine se base essentiellement sur l’agriculture et j’ai peur que cette campagne ne fasse fuir les entrepreneurs étrangers ou ceux désireux d’investir dans ce secteur car ils auront peur du boycott», conclut-il.