Un Marocain à la tête d’un réseau international de blanchiment d’argent

Un individu de nationalité marocaine est activement recherché par les forces de l’ordre au Maroc et en France. Ce dernier fait l’objet d’un mandat d’arrêt international puisqu’il serait le chef d’un gigantesque réseau international de blanchiment d’argent.

Les autorités marocaines sont à la recherche d’un individu qui serait à la tête d’un grand réseau international de blanchiment d’argent. Selon Assabah, qui rapporte cette information dans sa livraison du mercredi 16 octobre, ce réseau opérait dans plusieurs pays comme la Belgique, l’Espagne, aux Pays-Bas ou encore aux Emirats Arabes-Uni.

ِLe quotidien arabophone indique que près de 6 millions euros ont été saisis dans le cadre de cette affaire par les autorités françaises, qui ont également procédé à l’arrestation de 18 personnes.

Ces derniers ont été traduit devant la justice lundi dernier en attendant que leur chef tombe dans les filets de la police. Ce réseau est accusé d’avoir brassé près de 400 millions d’euros depuis 2012, selon Assabah. Une bonne partie de l’argent prenait la direction d’une modeste épicerie à Paris, tandis que d’autres parties prenaient la route de la Belgique, des Pays-Bas et de Dubai.

Le quotidien arabophone rappelle, par ailleurs, que ce réseau a été démantelé en 2016, après que les gendarmes français ont saisi une somme de 943.000 euros lors un contrôle routier sur l’autoroute. Ils vont ensuite réussir à démanteler le réseau, après plusieurs investigations.