Rabat: un an ferme pour le casseur de la manifestation des enseignants contractuels

2741

Le casseur de la manifestation des enseignants contractuels a écopé d’un an ferme pour avoir usé de la violence. Un auxiliaire d’autorité a été condamné quant à lui à trois mois de prison ferme.

L’homme habillé en civil était apparu sur des photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux, frappant des enseignants qui manifestaient à Rabat le 17 mars dernier. Il vient d’être condamné a un an de réclusion par le tribunal de première instance de Rabat.

Dans le cadre de la même affaire, un auxiliaire d’autorité a quant à lui écopé de trois mois de prison ferme, rapporte Le360.

 

Lire aussi: Les autorités de Rabat interdisent aux enseignants contractuels de manifester

 

Pour rappel, «plusieurs comptes sur les réseaux sociaux ont relayé des photos et des séquences vidéos montrant une personne en civil usant de la violence lors de la dispersion d’un rassemblement des enseignants-cadres relevant des Académies régionales de l’Éducation et de la Formation», indiquait la Wilaya dans un communiqué.

Une enquête avait été ouverte pour déterminer l’identité de cette personne et définir les tenants et aboutissants des faits.

Le 18 mars, le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat avait réussi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à interpeller l’agresseur.