Nouvelles révélations sur l'affaire du café La Crème

8465
Credits: DR

Les enquêtes menées par les services de sécurité hollandais ont révélé des données étonnantes concernant la fusillade survenue au café La Crème à Marrakech. Le commanditaire de l’affaire et son bras droit auraient subi des interventions chirurgicales pour changer de traits.
Les deux suspects font en effet l’objet d’un avis de recherche international après que l’un des accusés dans la même affaire ait révélé qu’ils étaient derrière la fusillade qui a entraîné la mort d’un jeune étudiant en médecine. Ils auraient subi des interventions chirurgicales pour que l’on ne les reconnaisse plus.
Pour rappel, le propriétaire maroco-néerlandais du café La Crème avait été la cible d’une tentative d’assassinat ratée dans la soirée du 2 novembre 2017. Une tentative qui avait coûté la vie à un jeune étudiant en médecine et avait fait deux blessées graves. La raison derrière la fusillade était par  un conflit entre le propriétaire du café et des mafieux néerlandais. L’individu en question aurait cambriolé 200kg de cocaïne, soit l’équivalent de plusieurs milliards de dirhams.
D’après le quotidien Al Massae, un des accusés qui est actuellement en détention provisoire, aurait également révélé que les deux principaux suspects étaient derrière une série de règlements de comptes qui dure depuis des années. L’individu a lui-même été chargé de liquider un dénommé Khalid H. vivant à Utrecht. Mais l’échec de l’opération l’a mis dans le collimateur des deux mafieux. Il a donc décidé de dévoiler tous les crimes que commanditaient les deux suspects.