H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Une femme de 27 ans est décédée hier à Marrakech peu de temps après avoir reçu le vaccin Janssen produit par le laboratoire Johnson & Johnson. Une enquête est en cours pour déterminer les causes du décès. 

    Hier, lundi 26 juillet, une jeune femme âgée de 27 ans a rendu l’âme à Marrakech peu de temps après avoir reçu une dose du vaccin Janssen produit par le laboratoire Johnson & Johnson. Après s’être évanouie, la jeune femme a été transférée aux urgences où elle est décédée. Selon plusieurs sources médiatiques, la défunte faisait partie des professionnels du tourisme de la ville ocre dont la vaccination a eu lieu au centre de vaccination de Bab Ighli.

    Une source officielle nous confirme qu’un cas de décès a été notifié à la suite de l’administration du vaccin Janssen et qu’une enquête est en cours pour déterminer s’il y a une corrélation ou non entre la vaccination et le décès de la jeune femme. Une procédure qui peut être assez longue, avertit cette même source.

    Au sein du même centre de vaccination, trois cas d’évanouissement (un homme et deux femmes) ont également été recensés. La première femme a eu des convulsions suivies d’un coma et la troisième a subi des convulsions réversibles mais son état est stable.

    Une responsable locale a rappelé que le vaccin de Johnson & Johnson «peut provoquer des complications normales comme tout autre vaccin». De nombreuses personnes ont reçu le vaccin sans connaître de complications. Une source médicale a de son côté noté que l’enregistrement des cas d’évanouissement et de température élevée reste un problème normal et fait partie des effets secondaires de tous les vaccins.

    A noter que l’Agence européenne du médicament (EMA) a répertorié le syndrome de Guillain-Barré, une rare atteinte neurologique, comme effet secondaire «très rare» du vaccin contre le covid-19 de Johnson & Johnson (108 cas signalés dans le monde à la date du 30 juin).

    Il faudra attendre les résultats de l’autopsie médicale pour connaître la cause réelle et directe du décès.

     

    Lire aussi : Micro-trottoir. Vaccination à Casablanca: tout le monde veut sa dose de Janssen

     

    En Espagne, un cas similaire s’est produit en Andalousie. Un homme de 36 ans vacciné par son entreprise avec le vaccin Janssen le 25 juin dernier, est décédé quelques jours après d’un accident vasculaire cérébral (AVC), rapporte le média espagnol Ideal.

    Le ministre de la Santé du gouvernement andalou, Jesús Aguirre, a annoncé hier, lundi 26 juillet, que le ministère avait déjà signalé « au système de surveillance épidémiologique, au niveau de l’Agence espagnole des médicaments », et également « à l’Agence européenne du médicament », la mort d’un homme de 36 ans dans la province de Séville, victime d’un AVC deux semaines après avoir reçu le vaccin Janssen contre le covid-19.

    Il a rappelé qu' »en Espagne 1.720.000 vaccins Janssen ont été administrés jusqu’à présent, et c’est le premier cas où il peut y avoir une relation de cause à effet », bien qu’il ait précisé que cela ne signifie pas qu’il existe. Le rapport d’autopsie n’est pas encore achevé.

    Pour rappel, le Maroc a réceptionné samedi dernier un premier lot de 300.000 doses du vaccin américain Janssen de Johnson & Johnson. Le vaccin américain dit «à vecteur viral», tout comme le vaccin d’AstraZeneca, a été administré à plus de 21 millions de personnes dans le monde.

    Share.

    Comments are closed.