H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les exportations en hausse, bientôt une agence de notation marocaine, gazoduc Maroc-Nigéria… Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire:

    Challenge

    Les exportations en hausse début 2021

    Au titre des quatre premiers mois de l’année 2021, les exportations enregistrent un accroissement de 18,7 milliards de DH ou 22,3%, plus important que celui des importations (+15,9 milliards de DH ou +10,7%), selon l’Office des changes. A noter que la hausse concerne la majorité des secteurs, principalement les ventes de l’automobile (+11,4 milliards de DH ou + 62,6%), celles de phosphates et dérivés (+2,6 milliards de DH ou +16,9% ) et celles du textile et cuir (+2 milliards de DH ou + 22,8%). Toutefois, la hausse des exportations est atténuée par la baisse des ventes du secteur aéronautique (-541millions de DH ou -10,8%).

    Finances news hebdo

    Dette privée: une agence de notation locale fait son chemin

    La dynamique du marché est enrayée, depuis des années, par plusieurs contraintes, dont le cadre réglementaire qui mérite d’être amélioré pour accompagner son développement. Pour redynamiser le marché, Abdessamad Saidi, directeur du département Recherche de Bank Al-Maghrib, a proposé certaines pistes. Il s’agit d’élargir l’accès aux SARL sous certaines conditions, de réduire les coûts (honoraires, commissions…), d’améliorer la transparence des émetteurs. Et en plus, la création d’une agence de notation financière, puisque les investisseurs s’appuient fortement sur les notations pour prendre leurs décisions.

    La Vie Eco

    Registre social unifié: un nouveau pas est franchi

    Le Conseil de gouvernement vient d’adopter le projet de loi N°36.21 relatif à l’état civil. L’objectif de ce texte est de contribuer au processus de simplification des procédures et des formalités administratives. Ce projet de loi fait partie d’un projet bien plus ambitieux. Ce serait en effet la base du futur registre social unifié. L’adoption de ce texte rentre dans le cadre de la mise en œuvre du programme national de modernisation de l’état civil. Le but de ce programme est de revaloriser ce secteur en réalisant plusieurs objectifs stratégiques et pratiques, notamment la création d’une base de données nationale fiable de l’état civil et sa mise à disposition au profit des administrations et des institutions sociales pour renforcer leurs capacités et améliorer la qualité des services rendus aux citoyens.

    La Nouvelle Tribune

    Quel sera le sort de l’endettement public?

    Les cinq mesures de soutien de l’Etat ont joué un rôle important dans l’aide des acteurs économiques et sur le plan social. Elles ont certes été financées par le fonds spécial qui a récolté une quarantaine de milliards de dirhams. Mais, malgré tout, le Trésor s’est plus endetté, se finançant à l’international et sur le marché intérieur. Certes, le financement de la crise s’est fait par l’augmentation de l’endettement public, mais le Trésor a géré sa dette en jouant sur le rééchelonnement de certaines anciennes lignes et peut compter sur la profondeur du marché des capitaux. De plus, sur les marchés financiers internationaux, le Maroc continue à être correctement coté. Mais, si les pays occidentaux sont assurés sur la possibilité de différer le remboursement de la dette COVID, les pays en voie de développement dont le Maroc fait partie, n’échapperont pas à leurs obligations .

    Telquel

    Le gouvernement fédéral nigérian s’apprête à construire le gazoduc Nigeria-Maroc

    Le gouvernement fédéral nigérian s’apprête à construire le gazoduc reliant le Nigeria et le Maroc, a annoncé Yusuf Usman, Directeur Général de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC). L’Exécutif nigérian a mis au point les plans de concrétisation de ce projet d’envergure, a précisé Usman dans une interview au quotidien « Nigerian News Direct ». Ce grand projet empruntera le tracé du gazoduc ouest-africain et bénéficiera à plusieurs pays du continent. Certains de ces pays disposent de gisements de gaz dont la production sera injectée dans le pipeline, tandis que les autres pays non producteurs de gaz en tireront profit à des fins de développement, a-t-il expliqué.

     

    Share.

    Comments are closed.