La revue de presse de ce jeudi 25 avril

Publié le
La revue de presse du vendredi 24 mai
©H24info

Réseau routier: une enveloppe de plus de 13 MMDH prévue cette année ; Cannabis licite: des produits marocains à usage médical et cosmétique en vente dès juin ; L’UE veut importer le miel marocain ; Câbles électriques Maroc-Royaume-Uni: l’AFC rejoint le projet Xlinks ; Tunnel de Gibraltar: SECEGSA s’attend à une livraison en 2030 ; Les 200 enseignants suspendus devant les conseils de discipline… Voici les dernières informations de la presse nationale de ce jeudi:

L’Economiste

Dialogue social: les dernières 72 heures du jeu concession-contrepartie

Dernière ligne droite pour les négociations des partenaires sociaux. «L’accord pourrait aboutir dans les 48 à 72 heures», confient des syndicalistes à L’Economiste. Ils attendent toujours les propositions finales du gouvernement, en particulier en ce qui concerne l’amélioration des revenus. À ce niveau, deux sujets sont en cours de négociation. D’abord, l’augmentation générale des salaires dans le secteur public. “La discussion a porté sur le niveau de l’augmentation, laquelle devrait couvrir la hausse de l’inflation tout en restant dans des proportions raisonnables », indique une source proche du dossier. Ensuite les partenaires veulent réduire la pression fiscale sur les salaires. L’idée est d’améliorer les revenus de la classe moyenne en particulier.

Câbles électriques Maroc-Royaume-Uni: l’AFC rejoint le projet Xlinks

Le projet d’interconnexion électrique Maroc-Royaume-Uni, Xlinks, séduit de plus en plus les investisseurs et les institutions financières. African Finance corporation (AFC), spécialisée dans le financement des infrastructures en Afrique, emboîte le pas à Total Energies. L’institution financière annonce rejoindre cet ambitieux projet. L’annonce a été faite par son directeur général, Samaila Zubairu à Bloomberg. L’AFC rejoint ainsi le groupe d’investisseurs engagés dans le projet, à savoir TotalEnergies, Octopus Energy et Abu Dhabi National Energy Company (Taqa). Pour rappel, TotalEnergies a affirmé en 2023 investir 20 millions d’euros pour acquérir une participation minoritaire dans Xlinks First, l’entreprise chargée de la réalisation du projet, fondée en 2019 au Royaume-Uni. Le projet avance à un rythme soutenu. En octobre 2023, une délégation de Xlinks First a même effectué le déplacement au Maroc. Une réunion a eu lieu avec le DG de l’ONEE.

Le Matin

Grèves dans les Facultés de médecine: les étudiants en pharmacie veulent mener leur combat à part

Depuis la fin de la semaine dernière, les étudiants en pharmacie multiplient les sit-in devant les Facultés de médecine et de pharmacie pour appeler le ministère à traiter leur dossier revendicatif séparément de celui des étudiants en médecine et en médecine dentaire. Une démarche qui pourrait augurer des premières fissures dans le mouvement de protestation que mènent les futurs professionnels de la santé depuis 4 mois. C’est la première fois depuis le démarrage des grèves que les étudiants en pharmacie haussent le ton pour exiger des deux ministères de tutelle que leur dossier soit traité séparément de celui des étudiants en médecine. Les futurs pharmaciens ont organisé, vendredi dernier, un sit-in devant la Faculté de médecine de Casablanca, suivi d’un deuxième organisé mardi à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat. Lors des deux manifestations, ils ont appelé le ministère à plancher sérieusement sur leurs doléances qui «restent indépendantes de celles formulées par les étudiants en médecine et en médecine dentaire».

Cannabis licite: des produits marocains à usage médical et cosmétique en vente dès juin

La filière du cannabis légal s’organise. Le Maroc a lancé la fabrication de certains produits, notamment les compléments nutritionnels et les cosmétiques à base de résine de cannabis. Le laboratoire IRCOS, installé à Marrakech, devrait être la première entreprise à franchir le pas. Ces produits seront lancés sur le marché marocain dans une quinzaine de jours ou un mois au plus tard. Rencontré en marge du SIAM, Mustafa Al Adnani, docteur en chimie et développement, chargé de la recherche, du développement et de la production, a indiqué que la société SOMACAN de Taounate, agréée par l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis, sera la première entreprise au Maroc spécialisée dans la distribution et la commercialisation des produits du laboratoire précité.

Les Inspirations éco

Réseau routier: une enveloppe de plus de 13 MMDH prévue cette année

Une importance particulière est accordée par le ministère de l’Équipement et de l’Eau au développement des infrastructures routières et à leur conservation et maintenance, étant donné l’impact majeur de ces actions sur la croissance économique, sociale et touristique du pays. À cet effet et en vue d’assurer un bon niveau de service aux usagers de la route, en respectant les exigences de la sécurité routière et de la fluidité de circulation, le ministère a fixé comme objectif de doter le pays en infrastructures routières de qualité au service d’une économie compétitive, inclusive et équitable. “ Le ministère alloue, en 2024, une enveloppe budgétaire de plus de 13 MMDH d’investissement pour le développement de ses infrastructures à même de soutenir les stratégies nationales et sectorielles et d’accompagner le pays dans ses ambitions et dans la levée des défis futurs à l’exemple de la Coupe du monde de football prévue en 2030”, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, dans un entretien accordé au journal.

L’Opinion

Tunnel de Gibraltar: SECEGSA s’attend à une livraison en 2030

Un plan audacieux est en cours pour relier le Maroc à l’Espagne, à travers un tunnel sous-marin par train, avec pour ambition de le rendre opérationnel dès le début de la décennie 2030. Selon un rapport de SECEGSA, la Société espagnole d’études des communications fixes, les chercheurs ont confirmé ce calendrier ambitieux, relevant ainsi le défi de cette entreprise colossale. Le tunnel projeté mesurerait une impressionnante distance de 27,7 kilomètres sous les eaux de la Méditerranée, avec un prolongement supplémentaire de 11 kilomètres sous terre, une prouesse d’ingénierie sans précédent. Les médias espagnols ont rapporté que ce projet comprendrait non seulement deux tunnels dédiés aux trains, mais aussi un troisième tunnel destiné à assurer le service et la maintenance.

Al Bayane

L’UE veut importer le miel marocain

La délégation de l’Union européenne (UE) au Maroc et le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts ont célébré, mardi à Meknès à l’occasion du 16ème Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), l’ouverture du marché de l’UE aux importations du miel marocain. Présidée par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, et l’Ambassadrice de l’UE au Maroc, Patricia Llombart Cussac, cette célébration fait suite à la récente inscription du Maroc, en février 2024, sur la liste des pays depuis lesquels le miel peut être importé dans l’UE, indique-t-on dans un communiqué conjoint. Grâce à cette nouvelle opportunité, les producteurs du secteur apicole pourront désormais accéder au plus important marché mondial du miel. L’UE, tout en étant un des plus gros producteurs mondiaux de miel, doit importer jusqu’à 40% de sa consommation, qui au total dépasse le milliard d’euros en valeur.

Assabah

Les 200 enseignants suspendus devant les conseils de discipline

Le ministre de l’éducation nationale Chakib Benmoussa est confronté à nouveau à une crise aigüe dans le secteur de l’éducation à cause des dossiers des enseignants suspendus dans la mesure où il a donné le feu vert aux commissions régionales pour statuer sur le sort des 200 enseignants suspendus depuis des mois. Une source sûre a affirmé au journal que les enseignants ont reçu des convocations pour comparaître devant des conseils de discipline, le 29 avril courant. Le ministre a décidé de tenir l’ensemble des conseils à la même date. Ainsi, toutes les académies vont entamer les réunions de leurs conseils de discipline lundi prochain après que les commissions administratives paritaires aient été conviés à ces conseils pour statuer sur les dossiers des enseignants concernés. La mission de Benmoussa s’annonce difficile vu que les membres des commissions administratives qui seront chargés d’auditionner les enseignants et de prendre des décisions ont annoncé leur refus de signer tout procès-verbal sanctionnant les suspendus.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse de ce jeudi 25 avril

S'ABONNER
Partager
S'abonner