La revue de presse de ce vendredi 25 décembre

4984
DR.

Un record de réserves en devises, un potentiel de 200.000 touristes israéliens, grosse saisies de stupéfiants… Voici les principaux titres développés par la presse nationale ce vendredi 25 décembre. 

Aujourd’hui le Maroc
Devises: Le Maroc se dirige vers un record

Après une phase d’appréhension en mars et avril derniers, le Maroc termine l’année sur un matelas de devises confortable. Alors que les réserves en juin dernier permettaient déjà de couvrir plus de 7 mois d’importation, la situation s’est encore améliorée avec un niveau d’avoirs étrangers qui permet au Maroc de se payer le luxe d’anticiper le remboursement d’une partie du tirage effectué il y a quelques mois sur sa LPL (ligne de précaution et de liquidité) auprès du Fonds monétaire international (FMI). Selon le FMI, les réserves de change au Royaume ont atteint actuellement les 36 milliards de dollars, soit pratiquement 322 milliards de dirhams. Ce trend haussier pourrait se poursuivre durant la première moitié de 2021. De quoi battre probablement un nouveau record et flirter ainsi avec une année de couverture des achats à l’international pour le pays.

Covid-19 : La CNOPS prévoit un impact de 1,3 milliard DH

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a tenu le mardi 22 décembre 2020 son Conseil d’administration au titre de l’assurance maladie obligatoire (AMO), secteur public. Au menu, les comptes de 2019 qui ont été certifiés sans aucune réserve de l’auditeur externe. L’impact de la Covid-19 a aussi été examiné lors de ce Conseil. Selon un communiqué de la CNOPS, les hospitalisations, les consultations, les tests PCR, ainsi que le vaccin anti-Covid coûteront 1,3 milliard DH à la Caisse, ce qui augure d’un déficit certain du budget 2021 qui a été arrêté par le Conseil. La situation de la Caisse est délicate même si une embellie de 62,4 millions de dirhams a été observée en 2019 après deux années de déficit.

L’Economiste
Un potentiel de 200.000 touristes israéliens dès 2021

Le rapprochement économique entre Israël et le Maroc devra bientôt accélérer les flux de touristes dans les deux sens. Dans une déclaration récente à la chaîne de télévision israélienne KAN, la ministre marocaine du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, a annoncé le potentiel de 200.000 touristes israéliens, dans un premier temps. « Ce type d’accord (avec Israël) contribuera à une meilleure interaction entre les communautés et les populations », a déclaré, à la chaîne de télévision I24, Nadia Fettah Alaoui. Après le premier vol commercial direct de la compagnie El Al Israël Airlines, les dessertes aériennes devront se multiplier d’ici mars prochain. Selon le PDG d’Israël Airlines, les dessertes deviendront opérationnelles « dans trois mois », avec des vols quotidiens directs entre Tel-Aviv et Casablanca.

Changement climatique : Comment éviter le scénario catastrophe?

Face à la recrudescence du phénomène du changement climatique, les politiques d’adaptation menées jusqu’à présent devraient être renforcées et davantage orientées vers la sécurité hydrique du pays. De même, et de par le caractère stratégique de la maîtrise de la gestion de la ressource en eau pour le développement socioéconomique, il est impérieux de mener des études approfondies (travaux analytiques et de modélisation) permettant d’éclairer sur les interactions intersectorielles et interrégionales des secteurs dépendant de la ressource hydrique. De même qu’il est primordial de mener des travaux portant sur la cohérence des stratégies sectorielles avec l’évolution future des ressources hydriques, ce qui permettrait de concevoir des politiques proactives de nature à atténuer les déficits hydriques futurs dont la résorption coûterait trop cher à la collectivité.

L’Opinion
Stupéfiants : Plus d’une tonne de drogue saisie à Casablanca

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont saisi, mercredi sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, plus d’une tonne de drogue et interpellé trois individus, dont un recherché à l’échelle nationale dans des affaires de stupéfiants, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel de trafic de drogue et de psychotropes. Un communiqué de la Direction général de la sureté nationale (DGSN) indique que deux voitures ont été interceptées au niveau de la route nationale n°9, en coordination avec les services de la Gendarmerie Royale, avant que l’une d’elles ne tente de prendre la fuite en direction du district de compétence de Sidi Bernoussi où elle a été immobilisée et ses deux passagers interpellés. Le conducteur de la deuxième voiture a refusé d’obtempérer et pris fuite à grande vitesse avant qu’il ne soit interpellé au niveau d’un quartier périphérique de Casablanca, après avoir provoqué un accident de circulation qui a causé des dégâts matériels, ajoute le communiqué.

Al Massae
Agadir : la Ligne 1 du Trambus fera 15 km

Les préparatifs vont bon train pour le lancement de la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service d’Agadir de 15,5 km, dénommée « Amalway Agadir Trambus ». L’appel d’offres du premier tronçon a été lancé et une première campagne de communication vient de démarrer pour informer et sensibiliser les acteurs et partenaires à l’ampleur et à la valeur ajoutée de l’intervention, en milieu urbain, de ce projet structurant pour l’ensemble des modes de déplacement d’Agadir, indique mercredi un communiqué de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane. En effet, la réalisation de la première ligne de Trambus (BHNS) d’Agadir, un projet qui s’inscrit dans le cadre du Programme de Développement Urbain d’Agadir 2020-2024, lancé en février par SM le Roi Mohammed VI, proposera aux habitants et aux visiteurs une nouvelle offre de déplacement sur le territoire et permettra à chacun de choisir son mode de déplacement, grâce à une offre de qualité complète, couplée à la desserte des quartiers et des zones urbaines clés de la ville.