La DGSN dément les allégations concernant la vidéo d’une agression à l'arme blanche

665

La préfecture de police d’Agadir assure que la vidéo publiée sur Facebook montrant quatre individus en train d’agresser physiquement un jeune à l’arme blanche, n’illustre nullement les activités d’un réseau criminel.
La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué dans lequel elle assure que la vidéo relayée sur Facebook, où on voit quatre individus en train d’agresser physiquement un jeune à l’arme blanche, n’illustre aucunement des activités d’un réseau criminel.
En vue d’éclairer l’opinion publique, les services de la sûreté nationale tiennent à souligner que ladite vidéo témoigne d’une agression physique commise le 17 juin courant dans la localité de Dcheira El Jihadia, relevant du district d’Inezgane, par quatre individus, suite à un différend personnel avec la victime, et ne s’agit nullement d’une affaire de vol ou d’atteinte aux biens d’autrui, note le communiqué.
La préfecture de police d’Agadir souligne que les services de sûreté ont arrêté trois suspects pour leur implication présumée dans cette agression, deux repris de justice et un mineur de 17 ans, ajoute la même source, notant qu’ils ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.
Les mis en cause seront déférés devant la justice, le 19 janvier courant, pour coups et blessures à l’aide de l’arme blanche ayant entrainé une incapacité physique de plus de 21 jours.
En apportant ces précisions, la préfecture de police d’Agadir réfute de manière catégorique les commentaires qui laissent entendre que la vidéo en question témoigne de l’activité d’un réseau criminel s’activant dans le domaine du vol avec violence, selon le communiqué.