H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le ministère de la Santé a mis à jour le protocole de prise en charge des cas positifs au covid-19 parmi les enfants âgés de un mois à 18 ans. Principal changement? Le retrait de la chloroquine et de l’azithromycine du traitement thérapeutique.

    Dans une circulaire émise le 23 septembre dernier, le ministère de la Santé a actualisé le protocole sanitaire concernant les enfants de un mois à 18 ans infectés par le covid-19. « Cette mise à jour a concerné la définition du cas confirmé covid-19 chez l’enfant, la classification des formes cliniques, les indications des examens
    complémentaires et les modalités thérapeutiques », indique le document qui précise qu’elle intervient après avoir constaté « une augmentation des cas confirmés chez cette population ».

    Concernant les modalités thérapeutiques, la grande nouveauté relève de la suppression de la chloroquine et de l’azithromycine. Le traitement désormais recommandé par le ministère de la Santé se base sur le paracétamol en cas de fièvre et l’antibiothérapie (amoxicilline).

    « Le paracétamol est préféré pour le traitement de la fièvre ou la douleur en raison d’un meilleur profit d’innocuité que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les antibiotiques sont indiqués en cas de suspicion de surinfection bactérienne ou de sepsis selon le protocole habituel (amoxicilline ou amoxicilline et acide clavulanique en première intention) », détaille le communiqué.

    Il s’agit de la prise en charge pour une forme légère de l’infection, qui est la plus courante chez les enfants, avec la forme asymptomatique. Contrairement à l’ancien protocole qui systématisait l’hospitalisation, la prise en charge des formes légères (infection respiratoire haute) s’opère à domicile par un isolement de dix jours. Une mesure déjà appliquée pour les adultes. L’hospitalisation concerne uniquement les cas de formes modérées et sévères (soins intensifs).

     

    Lire aussi : Sinopharm et Pfizer, des vaccins « sûrs et bien tolérés » par les enfants, selon deux études

     

    Le ministère de la Santé demande ainsi aux directeurs régionaux de la Santé de:

    • Mettre en place des circuits de prise en charge et d’orientation d’un enfant suspect ou confirmé covid-19 adaptés aux provinces relevant de leur région;
    • Veiller, auprès des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge de I’enfant, à la stricte application de ce nouveau protocole en annexe;
    • Accélérer le rythme de la vaccination contre le covid-19 des enfants actuellement ciblés.

    Au sujet de ce dernier point, Dr. Saïd Afif, membre du comité de vaccination, nous indique qu’à ce jour au Maroc, plus de deux millions d’enfants de plus de 12 ans sont vaccinés avec une dose, soit plus de 66% de la population cible, et plus de 450.000 ont reçu les deux doses.

    Et d’ajouter: « Le taux d’abandon de le la 2e dose est passé de 30% à 11% après le travail colossal accompli par le ministère de l’Education nationale avec les directeurs des académies et les différents responsables des établissements scolaires ».

    Pour rappel, 256 enfants ont été admis en réanimation depuis le début de la pandémie au Maroc dont 117 au cours du mois d’août, selon les derniers chiffres communiqués par le gouvernement. Egalement 19 décès sont comptabilisés depuis le début de la pandémie, dont huit au cours du seul mois d’août.

     

    Crédits : ministère de la Santé

     

    Share.

    Comments are closed.