Fès: 67 personnes arrêtées dans des cafés à chicha

299

Ces arrestations ont eu lieu dans trois cafés de la capitale spirituelle. Ces établissements ont non seulement enfreint le couvre-feu, mais ils ne disposaient pas d’autorisation pour servir du narguilé.

Les services de police de Fès ont procédé à l’arrestation de 67 personnes dans trois cafés à chicha ouverts la nuit, et ce en violation du couvre-feu national fixé à 20h et en violation des conditions sanitaires et de distanciation sociale, rapporte le quotidien Assabah.

Les clients, serveurs et gérants ont tous été arrêtés et renvoyés devant l’autorité judiciaire compétente. Les cinq gérants de ces cafés devront répondre aux accusations d’incitation à la violation du couvre-feu et de possession et vente non autorisée de narguilé.

Huit autres personnes sont quant à elles poursuivies pour consommation de drogue à l’intérieur de ces établissements.

Les fouilles ont également permis de saisir 30 bouteilles de narguilé et une quantité importante de mélasse de contrebande et un du charbon de bois utilisé pour préparer la chicha.

Pour rappel, le gouvernement a décidé de l’instauration d’une couvre-feu nocturne durant le mois de Ramadan, entre 20h et 06 du matin. À noter que les réfractaires aux mesures de l’état d’urgence sanitaire encourent une peine d’un à trois mois d’emprisonnement et une amende allant de 300 à 1.300 DH