Facebook aurait divulgué les données personnelles de milliers de Marocains

à 7:57

La société de sécurité informatique "Security Client" a déclaré que Facebook aurait divulgué des milliers de données de personnes originaires de la région MENA et de l'Afrique subsaharienne entre les années 2014 et 2017.

La société, dont le siège se trouve en Suisse, a déclaré que Facebook aurait dévoilé ces informations à des sociétés immobilières, des sociétés de Télécom ainsi qu'à des marques alimentaires, cite le quotidien Al Massae dans sa parution du mardi 26 février. Selon le quotidien, les données personnelles divulguées seraient constituées surtout des adresses, des dates de naissance, des pages les plus suivies par les usagers de Facebook, ainsi que leurs "amis" sans oublier  les recherches qu'ils effectuent sur les groupes Facebook.

 

Lire aussi: La Russie lance des "procédures administratives" contre Facebook et Twitter

 

"Security Client" pense que Facebook aurait profité de l'absence de contrôle et de lois strictes qui protègent les internautes issus de ces pays pour divulguer ces données. Elle ajoute qu'il est fort probable que les sociétés ayant bénéficié de ces informations aient eu recours à un intermédiaire qui se serait chargé de négocier avec Facebook.

 

Lire aussi: Facebook accusé de fraude par des annonceurs

 

Cette affaire rappelle un autre scandale dans lequel était impliqué Facebook. Pour rappel, la société britannique Cambridge Analytica avait été précédemment accusée facebook d'avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles de 90 millions d'utilisateurs de Facebook. Cambridge Analytica avait ensuite travaillé pour la campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine de 2016, Donald Trump.