Enseignement primaire: le taux de scolarisation a atteint 100% en 2019-2020

142

Le taux de scolarisation dans l’enseignement primaire a atteint environ 100% durant la saison scolaire 2019-2020, selon un rapport annuel du ministère chargé de l’Education nationale.

Bonne nouvelle du côté de l’enseignement qui enregistre de manière générale enregistre des taux plus performants que l’année précédente. Le ministère de l’Education nationale vient de publier son rapport annuel sur les statistiques et les indicateurs de l’Education au titre de l’année 2019-2020, relaye Aujourd’hui Le Maroc dans son édition du jour.

Le taux de scolarisation dans l’enseignement primaire a atteint environ 100% durant la saison scolaire 2019-2020, selon le rapport annuel du ministère chargé de l’Education nationale.

Au niveau du cycle collégial, ce taux a atteint 94,2% (92,2% chez les filles) durant la même période, contre 91,8% au titre de la saison 2018-2019.

Pour ce qui est du secondaire qualifiant, le taux de scolarisation s’est établi à 69,6%, contre 66,9% en 2018-2019.

S’agissant du préscolaire, le ministère a fait part d’une hausse de 14,1% du taux de scolarisation des enfants âgés entre 4 et 5 ans, qui a atteint 71,9% en 2019-2020, contre 57,8% en 2018-2019.

 

Lire aussi : Covid-19: Dakhla obligée de fermer ses établissements scolaires pendant 10 jours

 

Le taux d’achèvement des études s’est également amélioré au niveau des trois cycles passant de 87,7% à 91,4% au primaire, de 55,6% à 61,4% au collège et de 31,3% à 39% au lycée, révèle le document.

Le taux de réussite au baccalauréat est pour sa part passé de 66,9% en juin 2019 à 72,2% en juin 2020. Le nombre total d’élèves scolarisés dans les trois cycles s’est élevé à 7.365.626 élèves dont 1.105.182 inscrits dans les établissements privés, soit 17%.

Ce taux est de 17,8% dans le primaire, 10,3% dans le cycle collégial et 10,7% dans le cycle secondaire qualifiant. L’enseignement préscolaire a quant à lui enregistré une évolution de 11,7% durant la même période, soit 893.658 élèves au niveau national, dont 416.669 filles.

Côté enseignants, ils sont passés à 252.135, soit une hausse de 2,17%. Malgré cette amélioration, le rapport souligne le besoin impératif en cadres éducatifs, en particulier dans les classes surpeuplées et à niveaux multiples.