Colère royale contre des responsables aux palais de Tétouan et M’diq

15718

Le roi Mohammed VI a décidé de suspendre trois responsables après avoir remarqué des perturbations dans le protocole royal, rapporte mardi 5 septembre 2017 Akhbar Alyaoum.

Une colère royale s’est abattue sur des responsables du palais de Tétouan et de la résidence du roi à M’diq. C’est ce qu’a révélé le quotidien Akhbar Alyaoum dans son édition du 5 septembre.

Selon le journal, Mohammed VI aurait suspendu trois responsables du palais après avoir remarqué des dysfonctionnements dans le protocole lors de sa récente visite à la colombe du nord.

Le quotidien affirme que des failles ont entaché l’accueil et la préparation des chambres et de la suite royale lors de l’arrivée de Mohammed VI à Tétouan, ce qui a conduit le roi à suspendre provisoirement les trois responsables. Une « mesure punitive » selon la même source qui ajoute que les responsables du palais de Tétouan et de la résidence royale à M’diq, ne s’attendaient pas à un prolongement du séjour de Mohammed VI après l’Aid et pensaient que le souverain a terminé ses vacances d’été. L’arrivée du roi a ainsi été surprenante ce qui a provoqué les perturbations protocolaires, détaille le quotidien.