La revue de presse hebdomadaire du samedi 02 décembre

Publié le
La revue de presse hebdomadaire de ce samedi 02 décembre
© H24info

La SMIT mise sur le renforcement du secteur de l’animation pour améliorer l’attractivité de l’offre touristique ; Emploi: Les chiffres du marché du travail sont-ils fiables? ; Enfin une sanction, mais quel impact sur les prix? ; SM le Roi appelle à l’adoption d’une résolution internationale visant l’application immédiate d’un cessez-le-feu durable à Gaza ; Vers un nouveau paysage de l’audiovisuel public? ; Le PLF 2024 passe au vert, mais pas suffisamment… Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire:

Finances News hebdo

La SMIT mise sur le renforcement du secteur de l’animation pour améliorer l’attractivité de l’offre touristique 

Consciente de l’importance de l’animation pour le secteur touristique de manière générale, la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) « a développé un programme clair et chiffré avec des moyens assez conséquents, qui va permettre de développer les activités d’animation dans les différentes zones du Royaume », a affirmé Younes Hajjaoui, Manager Asset Management chez la SMIT. Dans ce sens, la SMIT a établi un plan de collaboration avec les différentes régions du Royaume pour la création de sociétés de développement régional qui vont se charger de l’incubation, l’amorçage et le développement de sociétés d’animation au niveau de chacune de ces régions. “Ce programme va permettre aux porteurs de projets et aux PME opérant dans le domaine de l’animation, d’avoir les fonds nécessaires pour développer leurs projets et contribuer ainsi à la promotion d’une offre touristique qui va permettre d’animer le séjour des touristes au Maroc”, a-t-il précisé dans un entretien accordé à la publication .

Emploi: Les chiffres du marché du travail sont-ils fiables? 

Selon le dernier bulletin publié par le HCP sur le marché du travail au cours du 3ème trimestre 2023, l’économie nationale a enregistré une perte totale de 297.000 emplois, dont 29.000 en milieu urbain. En conséquence, le taux de chômage a augmenté de 11,4% à 13,5%, atteignant 17% en milieu urbain. Pour l’économiste Driss Effina, “ces statistiques sont continuellement remises en cause tant par les acteurs économiques que par les différents gouvernements”. “Aucun gouvernement ne prête actuellement attention à ces statistiques, les considérant comme peu fiables et ne reflétant pas la réalité du marché du travail”, a-t-il précisé dans un entretien accordé à la publication. Actuellement, le HCP se base sur une enquête auprès des ménages pour estimer les indicateurs du marché du travail, alors que dans d’autres pays, ces statistiques reposent sur les demandes réelles émanant des personnes en âge d’activité, qui s’inscrivent dans les registres officiels de demande d’emploi ou de demande d’indemnité de perte d’emploi, a-t-il ajouté.

La Nouvelle Tribune

Enfin une sanction, mais quel impact sur les prix? 

Dans le viseur du Conseil de la Concurrence depuis quelques années déjà, neuf compagnies pétrolières de la place sont aujourd’hui invitées, à titre de règlement transactionnel, à payer une amende d’un montant global de 1,8 milliard de dirhams pour pratiques anti-concurrentielles. Ce verdict est le résultat d’une série de mises en garde, de sanctions non appliquées et de changements successifs à la tête du Conseil de la Concurrence. En outre, et en vue de permettre au Conseil d’assurer le suivi du fonctionnement concurrentiel des marchés concernés, notamment en ce qui concerne la corrélation entre les prix de vente publics du Gasoil et de l’Essence et les cours internationaux de ces produits raffinés, lesdits engagements prévoient l’établissement et l’envoi d’un état détaillé permettant le suivi de l’activité d’approvisionnement, de stockage et de distribution du Gasoil et de l’Essence par chaque société. Les sociétés concernées se sont engagées, également, à changer leurs prix, autant que de besoin, en fonction de l’évolution de l’offre et de la demande sur le marché, et selon le cycle d’approvisionnement, les contraintes de stockage, et la politique commerciale propre à chaque société.

La Nouvelle Tribune

SM le Roi appelle à l’adoption d’une résolution internationale visant l’application immédiate d’un cessez-le-feu durable à Gaza 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé, à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, la communauté internationale à adopter une résolution qui visera, de manière décisive et contraignante, l’application immédiate d’un cessez-le-feu durable à Gaza. L’aggravation du drame humanitaire à Gaza et l’acharnement contre les civils interpellent la communauté internationale, plus particulièrement les puissances agissantes et le Conseil de sécurité, organe onusien chargé du maintien de la sécurité, de la stabilité et de la paix dans le monde, a affirmé le Souverain dans un message au président du Comité des Nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Cheikh Niang. Sa Majesté le Roi a appelé, à cet égard, les puissances agissantes et le Conseil de sécurité à « mettre de côté leurs dissensions pour œuvrer de concert à l’adoption d’une résolution qui visera, de manière décisive et contraignante, l’application immédiate d’un cessez-le-feu durable, selon les règles du droit international et du droit international humanitaire ».

Telquel

Vers un nouveau paysage de l’audiovisuel public? 

C’est désormais la fin des caméras cachées et des séries étrangères sur les chaînes audiovisuelles publiques. L’annonce a été faite par le ministre de la Culture Mehdi Bensaïd au parlement le 22 novembre dernier, dans le cadre d’une séance de questions adressées au ministère de tutelle sur le budget annuel de la Culture. Alors que le Projet de Loi de Finances 2024 prévoit un budget autour de 4,02 milliards de dirhams pour le département de la Culture, de la jeunesse et de la communication, soit une augmentation de 200 millions de dirhams par rapport à 2023, le ministre s’est exprimé sur les orientations stratégiques de l’audiovisuel public pour l’année à venir. Si les deux grandes priorités affichées sont le déploiement du Pass Jeunes (actuellement dans sa phase pilote) et le lancement du programme national de volontariat “Moutatawi3″, des changements de taille attendent les chaînes de l’audiovisuel public. Renouveau? Parmi les trois départements sous la tutelle de Mehdi Bensaïd c’est celui de la Communication.

Le PLF 2024 passe au vert, mais pas suffisamment 

Le Projet de Loi de Finances (PLF) 2024 ambitionne, à travers la réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable à la production d’énergie électrique de sources renouvelables, de dynamiser les investissements et renforcer la compétitivité des entreprises actives dans ce secteur. Cette mesure vise à encourager davantage l’utilisation des énergies renouvelables. Concrètement, il s’agit de réduire progressivement la TVA appliquée à l’énergie électrique produite à partir des énergies renouvelables (énergies éolienne, solaire et hydraulique) et vendue par les producteurs, de 14 à 12% à compter du 1er janvier 2024, puis à 10% en 2025. Cependant, cette mesure ne fait pas l’unanimité chez les professionnels et experts du secteur, car elle ne cible que quelques dizaines d’entreprises en haute tension, et laisse de côté la majorité du tissu industriel (y compris la moyenne tension) et les ménages.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse hebdomadaire du samedi 02 décembre

S'ABONNER
Partager
S'abonner