La revue de presse du lundi 20 novembre

Publié le
La revue de presse du mardi 21 novembre
© H24info

Provinces du Sud : l’entrepreneuriat sous de bons auspices ; Adnane Benchekroun : Le PLF 2024 traduit la priorité de l’Etat de soutenir le pouvoir d’achat des populations à revenu modeste ; Azali Assoumani salue la vision de SM le Roi Mohammed VI pour une Afrique prospère et interconnectée ; Séisme d’Al Haouz: l’infrastructure autoroutière nationale n’a subi aucun dégât grâce à l’efficacité de sa conception parasismique ; Procédure civile: la réforme chez les députés ; TVA: une poignée de contribuables assure 80% des recettes… Voici les dernières informations de la presse nationale de ce lundi:

Le Matin

Provinces du Sud : l’entrepreneuriat sous de bons auspices

Pour la dernière étape de ses Assises régionales du financement 2023, Tam- wilcom a mis le cap, jeudi dernier, sur Laâyoune. La dynamique entrepreneuriale dans les provinces du Sud était le thème retenu pour cette escale. Les échanges entre les représentants du Centre régional d’investissement (CRI) de Laâyoune-Sakia El Hamra, de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de la même région et du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) ont convergé pour témoigner de la vitalité croissante du développement du tissu entrepreneurial dans les provinces sud du Royaume. Bénéficiant des efforts colossaux de l’État, premier investisseur et employeur dans ces provinces, le secteur privé a désormais pour mission de relayer le secteur public en termes de création d’emplois et de richesses. Aussi, tous les voyants sont au vert et le tissu entrepreneurial dans cette région dispose d’atouts solides pour se développer, particulièrement depuis 2015, année où Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé le nouveau modèle de développement pour ces provinces.

Adnane Benchekroun : Le PLF 2024 traduit la priorité de l’Etat de soutenir le pouvoir d’achat des populations à revenu modeste

Le vice-président de l’Alliance des économistes istiqlaliens, Adnane Benchekroun, a défendu les mesures prévues par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) 2024 pour préserver le pouvoir d’achat et soutenir la classe moyenne, rappelant que le gouvernement a prévu, malgré la conjoncture difficile, de démarrer la réforme progressive à partir de 2024 de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu. Par ailleurs, l’Exécutif a procédé à plusieurs augmentations qui ont concerné différentes catégories de fonctionnaires de l’État, qui représentent une grande partie de la classe moyenne. Invité à l’émission «L’Info en Face», Benchekroun a indiqué que le PLF 2024 traduit les orientations générales et les priorités de l’État de soutenir le pouvoir d’achat des populations à revenu modeste, tout en consolidant les fondements de l’État social et en renforçant la soutenabilité des finances publiques.

Azali Assoumani salue la vision de SM le Roi Mohammed VI pour une Afrique prospère et interconnectée 

Le Président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, a salué, à Tanger, la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI pour une Afrique prospère et autonome, jouissant de la place qu’elle mérite sur le plan international. Intervenant à la clôture de la 15è édition du Forum MEDays, le Chef d’État comorien a rendu un vibrant hommage au Souverain pour Son action au service du renforcement de la coopération entre le Royaume et les autres pays africains, en vue de davantage de progrès et de développement. Il a précisé, à cet égard, que le méga-port de Tanger Med, qui assure l’interconnexion entre le Maroc et d’autres régions du monde à travers notamment près de 40 ports de la façade atlantique du continent, témoigne non seulement de la clairvoyance de Sa Majesté le Roi, mais aussi de l’engagement constant du Souverain en faveur d’un monde interconnecté pour davantage de prospérité.

Séisme d’Al Haouz: l’infrastructure autoroutière nationale n’a subi aucun dégât grâce à l’efficacité de sa conception parasismique 

L’infrastructure autoroutière nationale n’a subi aucun dégât suite au séisme d’Al Haouz grâce à l’efficacité de sa conception parasismique, a réaffirmé la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) après avoir accueilli des experts japonais pour une mission d’inspection post-séisme des ouvrages d’art de l’autoroute Marrakech-Agadir. « En continuité des actions entreprises par ADM suite au séisme du 8 septembre dernier, la société a accueilli des experts de la société japonaise Hanshin Expressway, qui dispose d’une expérience de plus d’un demi-siècle dans le domaine de la gestion et de la maintenance des autoroutes, et ce, pour une mission d’inspection post-séisme des ouvrages d’art de l’autoroute Marrakech-Agadir », indique ADM dans un communiqué.

L’Economiste

Procédure civile: la réforme chez les députés

Très attendue, la réforme du Code de procédure civile arrive chez les députés. Ce nouveau texte permettra d’introduire une refonte globale de la loi datant de 1913, ayant subi quelques modifications au fil des années. Aujourd’hui, l’objectif est d’assurer l’harmonisation avec les autres évolutions législatives. L’un des principaux apports de cette réforme concerne la digitalisation qui permettra de se débarrasser progressivement de la paperasse dans les échanges entre les différents intervenants. Autre nouveauté: ce texte permettra de regrouper des dispositions actuellement éparpillées dans différentes lois.

TVA: une poignée de contribuables assure 80% des recettes

Les chiffres livrent une vérité implacable et appuient avec force les choix politiques. Au point qu’au niveau de la première Chambre du Parlement deux dispositions critiquées par le patronat, la solidarité en matière de TVA et la retenue à la source de cette taxe, n’ont pas connu de changements ou presque. Elles promettent en tout cas de faire l’objet de débats serrés à la deuxième Chambre. Aujourd’hui, 80% des recettes de la TVA sont concentrés autour de 2% de contribuables, 76% des déclarations ne s’accompagnent d’aucun paiement et les personnes physiques ne contribuent qu’à hauteur de 1,3% des recettes. Plus encore, le taux effectif de la TVA dans les entreprises opérant dans le nettoyage, la sécurité et le travail intérimaire ne dépasse pas 13%. Ce qui renvoie aussi à un manque à gagner d’un milliard de DH!

L’Opinion 

Amélioration de l’accès aux toilettes: un besoin pressant qui se fait ressentir

Alors que le Maroc développe ses infrastructures tout en se préparant à organiser des événements prestigieux comme la Coupe du Monde 2030, le sujet peu glamour de l’accès aux toilettes s’impose et interpelle sur la nécessité de combler les carences de notre pays en la matière. Si le Royaume peut se targuer d’avoir franchi plusieurs étapes pour garantir les conditions minimales de santé et de dignité humaine à travers ses infrastructures d’assainissement, beaucoup reste à faire afin de généraliser l’accès à des sanitaires de qualité. «L’accès à des installations sanitaires adéquates est crucial pour prévenir la propagation de maladies d’origine hydrique. C’est pour cette raison que l’accès à des toilettes propres et sûres contribue à réduire la transmission de pathogènes », explique Dr Jamal Bakhat, président de la Société Marocaine des Médecins d’Hygiène et de Salubrité Publique.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse du lundi 20 novembre

S'ABONNER
Partager
S'abonner