Nezha Hayat dans le top 10 des femmes d’affaires arabes les plus influentes

1785

La Marocaine Nezha Hayat, présidente de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), a été classée 6e femme daffaires arabe la plus influente par le magazine Forbes cette année.

Cette année, il semble que les femmes dans le monde arabe ont réalisé plus de succès dans le monde des affaires. C’est ce que relève le magazine Forbes qui vient de publier son top 100 des femmes d’affaires arabes les plus puissantes en 2017.

Selon ce classement, les femmes arabes s’illustrent particulièrement dans le secteur des banques et des finances qui représente à lui seul 28% de ce top 100.

Et les Marocaines sont dignement représentées au top 10. En effet, la Marocaine Nezha Hayat a été classée 6e femme d’affaires arabe la plus influente.

Première femme à avoir intégré le directoire d’une institution bancaire au Maroc, Nezha Hayat  a été nommée par le roi Mohammed VI en 2016, présidente de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) .

Polyglotte (elle parle aussi bien l’arabe, le français, l’anglais que l’espagnol), elle a présidé la Commission bancaire de la Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM) et siégé au Conseil d’administration de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Après l’obtention d’un diplôme à l’ESSEC en 1984, Hayat a démarré sa carrière en Espagne où elle a travaillé dans divers postes de direction.

De retour au Maroc en 1993, elle rejoint la Banque nationale de Paris en tant que responsable de la clientèle privée internationale et de l’exploitation de la succursale off-shore de Tanger.

En 2007, elle intègre le directoire de la Société générale Maroc, alors en charge du pôle gestion privée et institutionnelle.

A noter que déjà en 2010, Nezha Hayat avait été choisie parmi les femmes les plus influentes du secteur financier du monde arabe.