Vidéo. Tanjazz: à la rencontre de ces artistes "habitués" du festival

122

Créé en 1999, le festival Tanjazz a attiré de nombreux musiciens dont certains, séduits, se sont produits lors de différentes éditions. Parmi eux, le groupe new-yorkais Circular Time et l’orchestre swing Ambassador qui évoquent l’évolution du festival et leurs meilleurs souvenirs. 
Circular Time est un groupe new-yorkais dont le registre est à la croisée du blues, du jazz, du funk et du reggae. Composé de 8 membres, il parcourt le monde pour interpréter des classiques revisités et compositions originales. Au festival Tanjazz, le groupe a offert jusqu’à présent deux concerts, Latin Jazz le vendredi 21 septembre au palais des Institutions italiennes, et soul hier, samedi 22 septembre, à la Marina Bay.
Lire aussi: Vidéo. Jazz, groove, swing... toutes les ambiances sont permises à Tanjazz
L’orchestre Swing Ambassadors est quant à lui un septet de Jjazz qui se produit au festival depuis 15 ans déjà. Entre morceaux chantés et instrumentaux, l’orchestre rappelle l’ambiance des clubs jazz de Kansas City des années 1930 et les grands big bands. Les Swing Ambassadors sont venus cette année accompagnés de Susana Sheima, chanteuse espagnole d’exception à la large tessiture qui a subjugué le public.
Petite exclusivité, l’orchestre travaille actuellement sur un projet de big band composé de 18 musiciens qui interpréteront des morceaux autour des thèmes de Benny Carter. Ils souhaitent même revenir au Tanjazz l’année prochaine avec cette nouvelle formation.