La HACA adresse un avertissement à la SNRT à cause du sketch "Kahlouch"

à 8:00

Saisi par la HACA, le conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) vient d'adresser un avertissement à la chaîne Al Oula (SNRT) pour sa diffusion, le 2 février dernier, du sketch "Kahlouch" considéré dégradant et raciste.

Dans un communiqué, le CSCA déclare que la SNRT, éditrice du service télévisuel public Al Oula a enfreint les dispositions légales et réglementaires relatives à la dignité́ humaine. Le conseil estime que "l'utilisation du qualificatif « kahlouch » de manière répétitive, bien qu’adopté en tant que nom de scène par le candidat lui-même, constitue un sobriquet à connotation péjorative dépassant le caractère comique et confinant à la moquerie et au mépris ce qui constitue donc une injure à perception raciale à l’égard d’une catégorie du public".

 

Lire aussi: Vidéos. Un sketch raciste applaudi à l’unanimité par le jury de Stand Up

 

Le CSCA a ainsi ordonné la notification de la présente décision à la SNRT, ainsi que sa publication au Bulletin officiel. Il est à noter que le conseil présidé par Latifa Akharbach avait précédemment adressé un courrier en date du 07 février 2019 à la SNRT au sujet des observations enregistrées. La SNRT avait répondu sept jours plus tard que "le sketch a fait l’objet d’une évaluation particulière et qu’il a finalement été considéré que son contenu relevait de l’humour, de l’auto dérision et qu’il n’outrepassait donc pas les règles encadrant la liberté d’expression".

 

Lire aussi: Face au racisme profondément ancré, les Tunisiens noirs espèrent plus d'égalité

 

Pour rappel, le sketch joué par un candidat de l’émission Stand Up diffusée sur Al Aoula avait suscité l’indignation de plusieurs internautes. Ces derniers critiquaient l’accent particulièrement marqué utilisé par l'humoriste et par des membres du jury ainsi que les stéréotypes racistes abordés tel que le penchant supposé des migrants pour la mendicité ou encore le «Kahlouch» nécessairement violeur.