L'AS FAR ne se transformera pas en société sportive

à 18:30

Alors que les clubs de la Botola D1 œuvrent pour transformer leur statut en Société Anonyme, l’AS FAR ne peut pas effectuer ce changement. Le statut du club militaire ne permet à aucun dirigeant d’une SA d’appartenir au corps de l’ armée.

La transformation des clubs de la Botola D1 en Société anonyme avance à grands pas. Toutefois ce changement ne concernera pas l’AS FAR. Le club militaire ne pourra pas devenir une SA, compte tenu de son statut exceptionnel.

En effet, un dirigeant d’une société sportive ne peut en aucun cas appartenir au corps de l’armée, c’est ce qu’a déclaré le secrétaire du club Taib Bennani , lors d’une conférence de presse tenue la semaine dernière. L'AS FAR sera donc exempté par la FRMF de ce changement.

En outre, sur le plan financier, l’AS FAR est gérée par l’armée. Les militaires n’ont pas le droit d’investir l'argent du club dans une SA.

Depuis quelques années, l’AS FAR connait un grand changement au niveau de sa gestion. Les responsables du club militaire ont entamé un processus d’ouverture et de modernisation. Premier trait de cette métamorphose: le recrutement des joueurs étrangers. Une option qui leur a été interdite depuis la création du club en 1958.

Les clubs de la Botola auront jusqu’à la fin du mois de septembre pour concrétiser le processus du changement en SA. Lors d’un point de presse tenu par Fouzi Lekjaâ, le 22 juillet dernier, la patron de la FRMF a annoncé que la transformation en SA est une condition nécessaire pour participer au championnat.