Sahara: le Conseil de sécurité de l’ONU proroge le mandat de la Minurso

Publié le
Conseil de sécurité de l'ONU, Cisjordanie, Israël, occupant israélien, ONU, émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient, Tor Wennesland, 
Le Conseil de sécurité de l'ONU. (Photo archive AFP)

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU viennent de voter, cet après-midi à New York, la résolution 2654 qui engage à nouveau la responsabilité de l’Algérie appelée à revenir au processus des tables rondes. Seuls la Russie et le Kenya se sont abstenus. Le conseil de sécurité à également prolongé pour un an le mandat de la Minurso.

Le Conseil de sécurité « décide de proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre 2023 », lit-on dans le texte de la résolution 2554, dont les Etats-Unis sont le porte-plume. La résolution a été adoptée par 13 voix pour et deux absentions. Dans cette nouvelle résolution, l’instance exécutive des Nations-Unies a réaffirmé son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, présentée par le Maroc en 2007, en tant que base sérieuse et crédible à même de mettre fin au différend régional sur le Sahara marocain, tel que consacré dans les résolutions du Conseil de sécurité.

Ce texte conforte ainsi le Maroc car il insiste sur l’implication de « toutes » les parties dans le processus des tables rondes, y compris et surtout l’Algérie. Ce sont les Américains qui ont préparé ce projet de résolution, présenté aux membres du Conseil le 19 octobre, deux jours après les consultations semestrielles des membres du Conseil avec l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura, et le Représentant spécial et chef de la Minurso, Alexander Ivanko.

Lire aussi. Sahara: la Sierra Leone réaffirme son soutien au plan d’autonomie

Le Maroc est d’ailleurs favorable à la reprise des tables rondes impliquant le Maroc, le polisario, l’Algérie et la Mauritanie. Le projet de résolution introduit un nouveau libellé soulignant l’importance que «toutes les parties concernées développent leurs positions afin de faire avancer une solution».

Cette nouvelle résolution prévoit surtout le renouvellement du mandat de la Minurso. Dans son dernier rapport, le Secrétaire général de l’ONU a dénoncé les violations et les obstructions imposées par le polisario à la liberté de mouvement de la MINURSO, empêchant la Mission de s’acquitter de son mandat de surveillance du cessez-le-feu au Sahara marocain. Ce qui a contraint le Programme alimentaire mondial (PAM) à réduire de 75 % les rations alimentaires dans les camp.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Sahara: le Conseil de sécurité de l’ONU proroge le mandat de la Minurso

S'ABONNER
Partager
S'abonner