Vidéo. Indignation en Algérie après un canular contre un écrivain

95

L’écrivain Rachid Boudjedra, figure de la littérature algérienne, a été piégé par une caméra cachée. Une humiliation qui a  suscité une grande indignation chez nos voisins.

Tollé en Algérie après la diffusion sur la télévision privée Ennahar d’une caméra cachée qui a humilié Rachid Boudjedra, figure de la littérature algérienne.

Cet écrivain de 74 ans, ancien combattant de la guerre d’indépendance et grand nom de la littérature et de la poésie algériennes, a été humilié et brutalisé dans le programme «Rana Hkemnak» (On t’a piégé) diffusée le 31 mai sur la chaîne privée Ennahar.

https://www.youtube.com/watch?v=OMPfdktgUZE

Invité à une prétendue émission littéraire, cet intellectuel -qui a été menacé de mort par les islamistes durant la guerre civile des années 1990- s’est retrouvé après une brève introduction devant de faux policiers qui l’interpellent par rapport à sa foi. S’ensuit un échange burlesque puis une vive colère de l’écrivain.

Mais bien qu’il ait refusé la programmation de cette caméra cachée et ait menacé la chaîne de poursuites, Ennahar n’en a fait qu’à sa guise.

Ainsi la diffusion du canular le 31 mai a suscité une grande indignation dans la presse et sur les réseaux sociaux. Samedi, une centaine de journalistes, intellectuels et universitaires ont tenu un sit-in devant le siège de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) à Alger. Saïd Bouteflika, frère et conseiller du président algérien, a également été présent dans ce rassemblement et évoqué une «ignominie» contre M. Boudjedra.

La chaine Ennahar n’en est pourtant pas à son premier scandale.

On cite parmi ses antécédents le piège fait à une une femme qui devait prouver son innocence à de faux policiers l’accusant d’avoir kidnappé un enfant, un ancien ministre prétendument arrêté pour «intelligence avec l’étranger» ou un acteur, menacé d’être exécuté par de prétendus trafiquants en plein désert.

Critiquant plus largement les caméras cachées humiliantes et « reportages » racoleurs qui font fureur sur les chaînes privées algériennes, les intellectuels algériens demandent plus de rigueur envers les chaînes privées nées il y a 5 ans après la libéralisation du secteur audiovisuel.

https://www.youtube.com/watch?v=ceuvqw4xtkA