Salvini interdit le débarquement d’un groupe de migrants bloqués en mer

67
DR

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini (extrême droite) a interdit le débarquement d’un groupe de 43 migrants qui étaient toujours bloqués jeudi près des eaux territoriales italiennes, face à l’île de Lampedusa.

« Le navire Sea Watch s’en fiche des règles et participe au trafic d’êtres humains. Je ne donnerai pas l’autorisation d’accoster, ni maintenant ni à Noël ou au Nouvel An à ceux qui se fichent des règles », a déclaré Salvini, cité par la radio.

Le navire humanitaire Sea-Watch 3 a secouru, le 12 juin, 53 migrants sur un canot pneumatique parti des côtes libyennes. Le commandant du navire, qui a refusé de les ramener en Libye, s’est dirigé vers les côtes italiennes.

Lire aussi: Matteo Salvini remercie le Maroc après l’arrestation de Raffaele Vallefuoco 

Dix de ces migrants, dont des femmes enceintes, ont été autorisés à débarquer samedi à Lampedusa, mais les 43 autres restent sur le navire qui ne peut pas entrer dans les eaux territoriales italiennes où il risque d’être confisqué. Quarante-cinq migrants arrivés par leurs propres moyens, sur une petite embarcation de bois, à proximité de Lampedusa, ont pu débarquer mercredi dans ce port.