La Commission européenne exhorte la Belgique à trouver un accord sur l'octroi des licences 5G

à 19:30
Crédit: DR

La Commission européenne a exhorté mardi la Belgique à trouver un accord sur l'octroi des licences 5G, qui fait l'objet de divergences entre l'Etat fédéral et les régions.

"Sans cet accord, la mise aux enchères de la bande de 3,4-3,8 GHz (pour le déploiement de la 5G) risque d'être retardée jusqu'en 2020 au moins. Il est crucial que la Belgique parvienne rapidement à cet accord si elle ne veut pas être à la traîne", souligne la Commission européenne dans un rapport sur la compétitivité numérique des 28 Etats membres de l'UE.

 

Lire aussi : 5G: Huawei prêt à signer des accords de «non espionnage»

 

Le déploiement de la 5G en Belgique passe par la conclusion d'un accord politique entre l'État fédéral et les régions, mais un tel arrangement butte sur la répartition des recettes.

Le rapport de la Commission européenne relève, par ailleurs, qu'en matière de connectivité, la Belgique se classe 6e sur les 28 Etats de l'Union européenne. Pour ce qui est de l'indice européen relatif à l'économie et à la société numériques (DESI), la Belgique arrive à la 9e place au niveau européen, tandis qu'en ce qui concerne la propension des particuliers à utiliser les services de l'internet, la Belgique se positionne 10e, selon la même source.

 

Lire aussi : À Barcelone, on pense déjà à la 5G

 

En outre, le rapport fait ressortir que la Belgique occupe la 3e place à l'échelle de l'UE en termes d'intégration de la technologique numérique dans ses entreprises.

D'après le document, les pays de l'UE les plus compétitifs sur le plan numérique sont la Finlande, la Suède et les Pays-Bas. L'Allemagne et la France pointent en 12e et en 15e positions.