Investiture de Jair Bolsonaro, président non « politiquement correct » du Brésil

11