France: la vaccination ouverte à tous les adultes dès le 31 mai

186
DR.

La vaccination contre le Covid-19 sera ouverte à tous les adultes en France dès le lundi 31 mai, soit deux semaines avant la date initialement prévue, a indiqué jeudi le Premier ministre Jean Castex.

Les professions prioritaires, publiques ou privées, dont les enseignants, policiers, gendarmes, caissières ou conducteurs de bus, seront pour leur part éligibles à la vaccination dès le 24 mai, a aussi annoncé le chef du gouvernement.

« Vacciner toujours davantage, encore: après avoir passé avec succès le seuil des 20 millions de primo-vaccinés samedi dernier, nous avons déjà un million et demi de personnes de plus, et donc le gouvernement a décidé – à la demande du président de la République – d’accélérer encore », a expliqué Jean Castex.

Cette « accélération forte » est « permise par le fait que nous allons recevoir beaucoup de doses d’ici la fin du mois de juin, donc il faut que nous ayons un taux de vaccination le plus élevé possible et c’est à notre portée, grâce à la mobilisation qui ne faiblit pas dans les centres de vaccination », a souligné Jean Castex.

 

Lire aussi: Covid: les Français renouent avec leurs terrasses de café et leurs musées

 

La France devait être livrée de 16 millions de doses en mai, puis 32 millions en juin. L’objectif du gouvernement est d’atteindre les 30 millions de personnes primo-vaccinées au 15 juin.

Avant cette annonce, le 15 juin était la date retenue pour ouvrir la vaccination à tous les 18-49 ans.

Depuis le 10 mai, tous les Français de plus de 50 ans, sans condition, peuvent se faire vacciner. Dans les centres où il reste des rendez-vous disponibles la veille pour le lendemain, tous les adultes sans condition d’âge peuvent réserver un créneau, mais cette opportunité reste rare.

Des créneaux en centres de vaccination sont par ailleurs réservés depuis avril aux 55-59 ans très exposés au Covid-19 par leur profession. A partir de lundi prochain, ces professions y auront donc accès sans limite d’âge.