Covid: les Français renouent avec leurs terrasses de café et leurs musées

168
DR.

Un café en terrasse, une visite au musée, un couvre-feu repoussé de deux heures… Les Français ont renoué avec bonheur mercredi avec des activités culturelles et sociables oubliées depuis plus de six mois.

Avides de retrouver une vie semi-normale, dans un pays où le covid a fait près de 108.000 morts depuis mars 2020, certains faisaient la queue devant les cinémas dès le petit matin, d’autres s’adonnant au plaisir d’un café à la terrasse d’un bistrot dès leur ouverture, sous une météo changeante.

« J’ai déjà eu trois clients qui sont venus boire leur cafés, ça fait du bien! », se réjouissait peu après l’ouverture Pascal, gérant de la brasserie Le Saint Jean dans le quartier de Montmartre à Paris.

Fermés depuis le 30 octobre 2020, les cafés et restaurants sont de nouveau autorisés à servir leurs clients, mais en extérieur, à 50% de leur capacité d’accueil et avec 6 personnes maximum par table.

Pour illustrer ce « petit moment de liberté retrouvée », selon ses mots, le président Emmanuel Macron est lui-même allé prendre un café en extérieur avec son Premier ministre Jean Castex, non loin du palais présidentiel de l’Élysée, devant les caméras des chaînes d’information.

 

Lire aussi: France/Covid-19: la barre des 20 millions de vaccinés bientôt atteinte

 

« Aujourd’hui sincèrement je revis (…) Si cet après-midi il fait beau, j’irai sur les bords de Saône prendre ma bière parce que ça fait plaisir de revoir les gens sourire, de les entendre rire, de voir les restaurants qui se réorganisent, les terrasses… de voir la vie tout bonnement », lance Sylvie Champalle, 53 ans, attablée à une terrasse de Lyon (centre-est).

Pourtant, restaurateurs et cafetiers s’interrogent aussi sur la pertinence économique d’une réouverture très partielle, face à une météo instable ne garantissant pas l’ouverture de leur terrasse chaque jour. Les salles intérieures ne devraient rouvrir que le 9 juin avec une jauge de 50% et des tablées de 6 personnes maximum, avant de fonctionner à 100% le 30 juin.

« En manque »

Alors que les contaminations ralentissent de façon continue depuis quatre semaines, cinémas, théâtres et musées peuvent pareillement de nouveau accueillir le public sous conditions : visiteurs masqués, jauges maximales de fréquentation…

Le musée du Louvre a ainsi ouvert ses portes vers 09h00 sous les applaudissements d’une première cinquantaine de visiteurs. « Ça nous a trop manqué! Je voulais être là à la première heure », s’est exclamé Tom Delaporte, 25 ans.

Cyrian, 24 ans, a lui pris son train tôt pour arriver 30 minutes en avance pour la première séance de cinéma d’une salle parisienne. « Je n’allais quand même pas être en retard pour le jour de la reprise! ». Il a prévu d’enchaîner trois films.

Albertine et Valérie, deux sœurs de 66 et 65 ans, vont panacher leur journée bonheur : après le cinéma (à la première séance), suivra notamment « une expo à Beaubourg », le centre culturel Pompidou à Paris. « On est en manque », lance Albertine.

Le paysage est plus contrasté du côté des salles de théâtre et d’opéra, où la jauge est de 35%. D’autant que la période coïncide avec la fin de la saison théâtrale.

 

Lire aussi: France: Macron dévoile un déconfinement en quatre étapes d’ici fin juin

 

Les grandes salles subventionnées vont rouvrir cette semaine. Mais du côté du privé, sauf quelques exceptions, rien ne change vraiment, la plupart ayant décidé de reporter la réouverture jusqu’en juin, lorsque la jauge remontera à 65%, voire à l’automne.

« Le théâtre, c’est comme la grande cuisine: cela ne s’improvise pas, ça se prépare, se mijote puis se déguste sans masque ni couvre-feu », déclare à l’AFP Jean Bouquin, à la tête du Théâtre Déjazet à Paris, qui compte rouvrir le 12 octobre.

Repoussé de deux heures, le couvre-feu est en vigueur à 21h à partir de ce mercredi.

Et en ce jour de réouverture, près de 100 théâtres continuent d’être occupés en France par des intermittents qui réclament le retrait de la réforme de l’assurance chômage. A Paris, l’Odéon a annoncé avoir annulé sa représentation prévue mercredi.