Bouteflika cconfirme sa candidature à la prochaine présidentielle

24

Abdelaziz Bouteflika s’est adressé aux Algériens via une lettre rendue publique, ce dimanche 3 mars, dans laquelle il affirme avoir entendu les protestations « des Algériens qui l’ont interpellé sur l’avenir de notre pays ».

Le chef de l’État s’engage s’il est élu à organiser une conférence nationale inclusive, suivie d’une élection présidentielle anticipée à laquelle il ne sera pas candidat.

La date de la présidentielle anticipée sera décidée par la conférence nationale, a encore promis le chef de l’État. Bouteflika s’engage également à mettre en place une révision de la Constitution via un référendum.

Je m’engage à l’organisation d’une élection présidentielle anticipée » dont la date sera arrêtée par une « conférence nationale » mise en place après le scrutin du 18 avril et « je m’engage à ne pas être candidat à cette élection », a indiqué Bouteflika dans une lettre transmise et lue dimanche soir à la télévision nationale, confirmant ainsi sa candidature à la prochaine présidentielle.

La candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat lors de la présidentielle du 18 avril, dont la perspective a déclenché une contestation massive en Algérie, a été déposée dimanche au Conseil constitutionnel, a annoncé l’agence officielle APS.

Le dossier de candidature de M. Bouteflika, hospitalisé il y a exactement une semaine en Suisse et dont le retour n’a toujours pas été annoncé, a été déposé par son directeur de campagne, Abdelghani Zaalane, a ajouté l’APS.