Algérie: Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal condamnés à 15 et 12 ans de prison

Abdelmalek Sella (g), Ahmed Ouyahya (d). DR.

Les sentences ont été lourdes pour les ex-premiers ministres algériens, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, qui viennent d’être respectivement condamnés par le tribunal de Sidi M’hammed à 15 et 12 ans de prison ferme. 

Le tribunal de Sidi M’hammed, dans la banlieue d’Alger, a condamné mardi pour corruption deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 et 12 ans de prison dans un procès historique, a indiqué l’agence officielle APS.

Ces deux anciens responsables de l’ère du président Abdelaziz Bouteflika, poussé à la démission sous la pression de la rue en avril, étaient jugés avec d’autres ex-hauts dirigeants politiques et des grands patrons. Abdeslam Bouchouareb, ancien ministre de l’Industrie, en fuite à l’étranger, a lui été condamné par contumace à 20 ans de prison, selon APS.