Des dizaines de morts dans des attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria

169

Des dizaines de personnes ont trouvé la mort mardi au cours de deux attentats-suicides dans une mosquée et un marché de Mubi, dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté des témoins.
« Nous avons transporté des dizaines de morts et de blessés vers l’hôpital et l’opération de secours est toujours en cours », a déclaré à l’AFP un secouriste volontaire, Habu Saleh. « Il est encore difficile de donner un bilan exact des victimes car nous sommes toujours en train d’évacuer » les victimes, a-t-il ajouté. « C’est le chaos ».
Un kamikaze a déclenché sa ceinture explosive dans une mosquée à 13h20 (12h20 GMT), peu de temps après la prière de l’après-midi dans la ville de Mubi, à 200 kilomètres de Yola, la capitale de l’Etat d’Adamawa. Un second kamikaze s’est fait exploser dans un marché à proximité au moment où les fidèles s’enfuyaient de la mosquée.
Une source à l’hôpital de Mubi a rapporté quant à elle que 37 corps avait déjà été apportés à la morgue. »Pour l’instant nous recensons 37 corps et des douzaines de blessés des deux lieux d’explosion », a-t-il expliqué sous couvert de l’anonymat.
La ville de Mubi a été régulièrement visée par les attaques du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, qui sévit dans le nord-est du Nigeria. Fin novembre au moins 50 personnes ont été tuées dans un attentat similaire.
Le conflit qui ravage les contours du Lac Tchad a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés au Nigeria depuis 2009.