Zineb El Rhazoui et Aminatou Haidar nominées pour le Prix Nobel de la paix 2021

7630

Deux Marocaines sont nominées pour le Prix Nobel de la paix 2021: la journaliste polémiste Zineb El Rhazoui, et Aminatou Haidar, sulfureuse séparatiste. 

La journaliste et militante des Droits de l’Homme maroco-française, Zineb El Rhazoui, fait partie des nominés pour le Prix Nobel de la paix 2021, aux côtés notamment de l’ex-président américain Donald Trump, de Jared Kushner, ancien haut conseiller de la Maison blanche, ou encore de la jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg, rapporte hier l’agence de presse Reuters.

Ancienne journaliste pour le journal satirique français Charlie Hebdo, Zineb El Rhazoui figure parmi « les femmes les plus protégées de France », régulièrement menacée de mort pour ses propos sujets à polémique, notamment sur l’islam. Elle vit à Paris sous protection policière depuis les attentats de 2015.

La militante a été proposée pour ce prix dans la thématique de la liberté d’information, à l’instar du Comité américain pour la protection des journalistes, le site d’information Hong Kong Free Press, le réseau international de vérification des faits basé aux Etats-Unis et Reporters sans frontières (RSF) basé à Paris.

 

Lire aussi : Affaire Mila: Ibrahim Maalouf « scandalisé » par les propos de Zineb El Rhazoui

 

La deuxième Marocaine figurant parmi les personnalités proposées pour cette édition du Prix Nobel de la paix est Aminatou Haidar, séparatiste sahraouie. La militante pro-Polisario voit ainsi son nom inscrit aux côtés de l’avocat et activiste russe Alexeï Navalny ou encore des instances onusiennes comme l’agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour son programme COVAX, qui défend l’accès équitable aux vaccins contre le covid-19 dans les pays pauvres.

La même source mentionne l’OTAN, la Station spatiale internationale (SSI) relevant de la NASA et le Mouvement scout international.

 

Lire aussi : Positive au Covid, Aminatou Haidar empêchée de quitter le Maroc

 

Les propositions de candidature au Prix Nobel de la paix se sont clôturées hier, dimanche 31 janvier. Les noms des lauréats seront dévoilés début octobre prochain.

Pour rappel, des milliers de personnes, des parlementaires du monde entier aux anciens lauréats, peuvent proposer des candidats. Les nominations n’impliquent pas l’approbation du comité Nobel qui décerne le prix. Les « nominateurs » et les candidats non retenus sont normalement tenus secrets pendant 50 ans.