Zagora: un tribunal condamne l’administrateur d’une page Facebook à une lourde amende

64

C’est une première. Le tribunal de première instance de Zagora vient de condamner l’administrateur d’une page Facebook à fermer sa page et à verser 20.000 DH d’amende à un entrepreneur qu’il avait diffamé.

Selon la parution du lundi 7 janvier du quotidien Al Massae, un entrepreneur aurait déposé plainte au tribunal contre l’administrateur d’une page qu’il accusait de diffamation. Le tribunal a jugé la plainte recevable et a condamné, mercredi 2 janvier, l’individu en question à fermer sa page facebook et à verser 30.000 DH d’amende, dont 20.000 DH à l’entrepreneur ayant porté plainte.

 

Lire aussi: Un professeur condamné à 130.000 DH d’amendes à cause de publications sur Facebook

 

Il s’agit selon Al Massae de la première affaire où la loi régissant les « fake news » et les rumeurs a été appliquée. Une loi qui condamne en effet chaque personne qui a transmis, filmé ou publié  des informations privées ou secrètes sur d’autres individus sans l’accord de ses derniers, à une année à six de prison et à une amende allant de 2.000 à 20.000.

La même source a précisé que ce genre de lois est censé réduire les cas de diffamation, de plus en plus recensés de nos jours.