Visite du roi à Casablanca: les responsables territoriaux craignent une colère royale

à 10:00

Le roi Mohammed VI est attendu dans les prochains jours à Casablanca. Le souverain devrait inaugurer plusieurs chantiers qui accusent des retards et dont une bonne partie devait être livrée en janvier déjà.

La dernière visite du roi Mohammed VI à Casablanca n’a duré que 24 heures. En cause: des dysfonctionnements que connaissent plusieurs chantiers dans la capitale économique, ce qui aurait causé une colère royale, rapportaient alors plusieurs médias. D’après la une d’Al Massae du mercredi 27 janvier 2019, les responsables territoriaux ont tenu plusieurs réunions au niveau sécuritaire et des administrations territoriales afin que tout soit prêt avant la visite de Mohammed VI à Casablanca, prévue cette semaine.

Al Massae ajoute que le wali et les responsables de la sécurité de la capitale économique sont mobilisés pour que les projets soit prêts et livrables avant l’inauguration royale. La fin prévisionnelle de plusieurs projets a été prévue pour mars 2019 tandis que d’autres devaient être livrés en début d’année, mais ont accusé des retards. Ces chantiers ont nécessité une enveloppe de 26 milliards de dirhams.

 

Lire aussi: Casablanca bientôt dotée de 6 nouveaux parkings souterrains

Selon le quotidien arabophone les autorités locales de la ville de Casablanca ont essayé durant les dernières semaines d’accélérer l’aménagement de certains boulevards et rues de Casablanca, mais d’autres chantiers ne seront pas livrables, surtout au niveau du centre-ville. Al Massae conclut en affirmant qu’une grande présence policière a été constatée par les Casablancais dans les ronds-points et les ponts d’autoroute.