Vidéo. Un policier marocain refuse de serrer la main du président de l’enclave de Sebta

7818

Juan Vivas, membre du Parti Populaire (PP) et président de l’enclave de Sebta, s’est pris un vent alors qu’il avait tendu la main pour saluer un policier marocain lors d’une visite à la frontière séparant l’enclave espagnole du royaume.
Un geste qui a provoqué une polémique au sein de la classe politique à Sebta. Le parti Contigo Somos Democracia, a dénoncé un manque de «délicatesse» de la part de Juan Vivas ainsi que plusieurs responsables espagnoles, qui usent souvent de «familiarités» avec les responsables marocains.