Vidéo. Ait Taleb: «Le Maroc n’a reçu aucune dose du vaccin anti-Covid jusqu’à présent»

3737
DR.

Le Maroc n’a encore réceptionné aucune dose du vaccin anti-Covid jusqu’à présent, a affirmé mardi à Rabat, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.

Dans un exposé présenté devant la Commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants autour de la stratégie nationale pour la vaccination contre la Covid-19,  Ait Taleb a qualifié de fake news les informations relayées par certains médias et les réseaux sociaux à ce sujet, soulignant que le lancement de la campagne de vaccination nationale est tributaire de la réception des premières doses de la part de l’une des sociétés avec laquelle un contrat a été conclu.

Le ministre de la Santé a également rappelé les points essentiels de cette campagne de vaccination d’envergure et inédite au Maroc. D’abord cette campagne a été précédée par la participation aux essais cliniques de la phase III du vaccin élaboré par le laboratoire chinois Sinopharm, a expliqué le ministre, soulignant qu’aucun effet secondaire n’a été détecté chez les volontaires.

«Le suivi s’étalera sur les 12 mois, mais durant les premières phases nous avons constaté l’efficacité» du vaccin chinois, a précise le ministre.

« Dans l’attente des vaccins »

«Cette participation aux essais a été bénéfique pour le Maroc, non seulement pour contrer Covid mais aussi pour que le Maroc ait une expérience dans le domaine (…), permettant ainsi au royaume de produire n’importe quel autre vaccin et pas seulement celui contre le Covid», a-t-il poursuivi.

Le Maroc ne se contentera pas uniquement du vaccin chinois, mais négocie avec d’autres laboratoires pour l’acquisition de leurs vaccins anti-Covid. Toutefois aucune date n’a été avancé par le ministre quant à la livraison des doses destinées au Maroc.

«Les premières doses n’ont pas encore été reçues, pour qu’on soit clair et net, dès que nous les réceptionneront, nous aurons plus de visibilité sur le début de la campagne», a souligné Ait Taleb, notant que «(nous) sommes sûrs que durant les prochaines semaines, le Maroc sera l’un des premiers à bénéficier des vaccins».

L’opération de vaccination anti-Covid19 va couvrir les citoyens de plus de 18 ans selon un calendrier vaccinal en deux injections. Ainsi, la priorité sera donnée aux staffs se trouvant en première ligne, notamment le personnel de la santé, les autorités publiques, les forces de l’ordre, le personnel de l’éducation nationale ainsi que les personnes âgées et vulnérables.

 

Lire aussi: Virus: le Pérou suspend les essais cliniques du vaccin développé par Sinopharm

 

Elle sera par la suite étendue au reste de la population, afin de préserver la santé publique et réduire les répercussions économiques et sociales de la pandémie, tout en garantissant un taux de couverture vaccinale de près de 80% de la population.