Vidéo. 4e congrès du PAM: des congressistes montent sur l’estrade, les travaux de la séance d’ouverture suspendus

943
Crédit: DR.

Ouvert en fin d’après-midi de ce vendredi 7 février, le 4e Congrès du PAM risque d’être reporté, et pour cause ; des congressistes ont lancé des hostilités empêchant le président de la commission préparatoire du congrès, Samir Goudar, de prononcer son allocution suite au discours du secrétaire général sortant, Hakim Benchemach.

 


Le Parti authenticité et modernité (PAM) a ouvert, ce vendredi 7 février, son 4ème congrès sur fond de tensions et de confrontations entre les militants. La séance d’ouverture a été perturbée par des hostilités intra militants entre les partisans du Courant de l’avenir et les partisans du secrétaire général sortant Hakim Benchemach.

Pendant le président de la commission préparatoire se préparait à entamer son allocution, des slogans ont été scandés l’appelant à «partir».

Les militants pro-Benchemach ont alors monté sur l’estrade pour l’empêcher de poursuivre. Certaines sources médiatiques vont jusqu’à affirmer qu’ils ont essayé de l’attaquer avant l’intervention des éléments de la sécurité déployés en masse pour assurer le bon déroulement du congrès.

 

Lire aussi: Abdellatif Ouahbi: «Il est temps de mettre fin à l’antagonisme systématique vis-à-vis du PJD»

 

Les travaux ont alors été suspendus et les organisateurs n’arrivent toujours pas à assurer la reprise de ce congrès qui se tient du 7 au 9 février sous le slogan «Gagnons les défis».

Selon une source au sein du bureau politique, l’orientation régnante à présent tend vers la convocation d’une réunion urgente du bureau politique pour décider du sort du congrès. Les membres du parti sont divisés entre ceux qui appellent à calmer les ardeurs et poursuivre le Congrès et ceux qui croient qu’il est plus judicieux de le reporter.