Victime d’un malaise, Silya transportée à l’hôpital d’Al Hoceima

A peine rentrée chez elle à Al Hoceima après avoir été graciée par le roi, l’icône du Hirak Silya Ziani s’est évanouie dans la soirée du 31 juillet. Elle a aussitôt été transportée à l’hôpital.

Les jours qui ont succédé à sa libération n’ont pas été de tout repos pour Silya, l’icône du Hirak, qui a multiplié les rencontres de courtoisie avec les personnalités qui ont soutenu sa cause. Dans la soirée du mardi 31 juillet, Silya, de son vrai nom Salima Ziani, a été prise d’un malaise. C’est ce que nous confirmé par téléphone l’avocat des militants du Hirak, Me Rachid Bellali.

«Elle s’est évanouie. Elle a été victime d’un coup de fatigue. Il faut dire qu’elle ne s’est pas reposée depuis sa sortie de prison», a ajouté son avocat, qui confirme que la jeune femme a, aussitôt après sa malaise, été transportée à l’hôpital d’Al Hoceima.

Samedi dernier, Silya avait accordé une déclaration à la presse quelques heures après sa libération.