Un eurodéputé espagnol demande au Congrès US d’annuler la vente de missiles Harpoon au Maroc

L'eurodéputé José Ramón Bauzá. Crédit: DR.

Ciudadanos s’est inquiété de la vente de missiles américains au Maroc. Le parti centriste estime que cet achat est «extrêmement préoccupant».

C’est à travers l’eurodéputé José Ramón Bauzá, que le parti politique a saisi, ce vendredi 17 avril, le congrès américain, chargé d’approuver cette vente. Ciudadanos affirme dans un communiqué publié à cet effet que la vente des dix missiles anti-navires Harpoon «pourrait présenter un risque pour l’Espagne et aussi nuire à la stabilité du stratégique détroit de Gibraltar».

José Ramón Bauzá qui a également été président des Îles Baléares entre 2011 et 2015, estime que cette acquisition par le Maroc est animée d’une part «par sa rivalité avec l’Algérie, le conflit latent au Saraha», mais aussi par la «situation d’insécurité au Sahel». Par ailleurs, l’eurodéputé affirme également que cet achat est lié aux «aspirations marocaines concernant Sebta, Melilla et les autres lieux de souveraineté espagnole».

 

Lire aussi: Domaines maritimes: l’Espagne sous la double pression du Maroc et de l’Algérie

 

De plus, parmi les arguments exposés par Bauzá, membre de Renew Europe, groupement au sein du Parlement européen, figure l’extension du domaine maritime marocain publiée au bulletin officiel le 30 mars 2020. «L’achat de missiles anti-navires est extrêmement préoccupant. Le Maroc a l’intention de s’arroger le contrôle des eaux de la souveraineté espagnole», estime l’eurodéputé dans cette lettre envoyée au congrès américain.

Maintenir l’avantage militaire

«Nos voisins ont perçu la faiblesse du gouvernement de Pedro Sanchez, et ils en profitent pour faire avancer leurs intérêts», poursuit-il en avançant les chiffres de 2019, lorsque le Maroc a consacré «3% de son PIB à la défense, contre 1% pour l’Espagne».

Si le Maroc est «un partenaire important et nécessaire», Ciudadanos regrette que «l’avantage militaire espagnol sur le Maroc se réduise à pas de géant». Et d’ajouter: «il est nécessaire que l’Espagne ne néglige pas ses intérêts internationaux et maintienne l’avantage stratégique de nos forces armées (…) si le gouvernement ne défend pas les intérêts de l’Espagne, nous devrons le faire nous-mêmes».

 

Lire aussi: Le Maroc achète 10 missiles Harpoon pour 62 millions de dollars

 

Pour rappel, le département d’État américain a approuvé la vente de 10 missiles Harpoon au Maroc. Comme il est d’usage, la vente devra encore être approuvée par le congrès américain.

L’Agence de coopération pour la sécurité en matière de défense (DSCA) note dans un communiqué publié à cet effet que cette vente «n’affectera pas l’équilibre militaire dans la région» et il fournira «un appui pour améliorer la sécurité d’un allié non-Otan majeur qui continue d’être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord».