Tanger: la région se dote de 70 unités d’enseignement préscolaire

146

Un nouveau programme prévoit de doter en 2019 la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima de 70 unités d’enseignement préscolaire pour un investissement de 28,14 millions de dirhams.

Samedi 18 mai à Tanger a eu lieu une rencontre de communication organisée pour le 14e anniversaire du lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). C’est à cette occasion que le projet, inscrit dans le cadre de l’Initiative royale, a été annoncé, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du jour.

Ce type de projets permettent « d’influencer positivement le potentiel et les capacités des enfants et d’aider à lutter contre l’abandon scolaire et d’élever le niveau du capital humain » a déclaré le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia.

 

Lire aussi : Mohammed VI: "L’enseignement préscolaire doit devenir obligatoire pour l’Etat et la famille"

 

Ce nouvel investissement de plus de 28 millions de dirhams aboutira à l’ouverture de 70 unités préscolaires pour l’année 2019, en collaboration entre l’INDH et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation. Un programme qui devrait bénéficier à 2.590 élèves sur tout le territoire de la région, atténuant ainsi l’insuffisance d’infrastructures et d’éducateurs spécialisés qui la caractérise, précise le quotidien.

Au titre de l’année en cours, la répartition des unités se fera comme suit: 18 unités pour la province de Chefchaouen; 14 pour la province d’Ouezzane; 9 pour la préfecture de Tanger-Asilah; 8 pour la province de Larache; 7 pour la préfecture d’Al Hoceima; 7 pour la préfecture de M’diq-Fnideq; 6 pour la province de Tétouan et une pour la province rurale de Fahs-Anjara.

 

Lire aussi : Enseignement: le plan Amzazi pour moderniser le préscolaire

 

Pour rappel, l’Initiative royale a été lancée en 2005 par le roi Mohammed VI et a fourni jusqu’à présent 389 unités préscolaires sur toute la région, soit un investissement de 105,34 millions de dirhams, dont 85,21 financés par l’INDH. Près de 12.500 élèves ont ainsi pu intégrer une structure préscolaire dans cette région.